logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 7h10 sur France 2

– Là, vous pouvez avoir des prix beaucoup plus accessibles. En plus, vous faites du bien à l'environnement.
– Laurent Bignolas : Du sport automobile au ping-pong.
– Laura Tenoudji : Le sport automobile pollue trop, n'en parlons pas. A l'origine de ce projet, une téléspectatrice de "Télématin". Le plus dur pour elle, c'était de transporter le matériel. Elle a résolu le problème du transport. Elle a créé une plate-forme. Bonjour. C'est parce que vous aimez le sport et que vous en changez souvent que vous avez eu l'idée de cette application?
– J'ai eu l'idée en faisant du ski, en suivant des amis en Savoie qui m'emmenaient sur les bords de pistes. Je voulais m'équiper d'une 2e paire de skis plus techniques. Je me suis dit: "Pourquoi pas une paire de skis d'occasion?" C'est comme ça que l'idée est venue.
– Laura Tenoudji : Vous pouvez nous expliquer le concept?
– Nous mettons en relation des vendeurs et des acheteurs pour acheter ou vendre du matériel de sport d'occasion, tant pour les professionnels que pour les particuliers. L'avantage est que nous avons des solutions qui permettent de transporter du matériel lourd et volumineux. Un point important, dans l'occasion, c'est que les paiements sont sécurisés, tant pour l'acheteur que pour le vendeur.
– Laura Tenoudji : Quel type de matériel peut-on trouver?
– Tous types de sport, comme du matériel de musculation, nautique, de ski, de golf... Tous types de matériel durable dans le temps. On exclut les vêtements.
– Laura Tenoudji : A qui
– On s'adresse à des salles de sport, de fitness, des associations sportives, mais aussi des sportifs. Ça peut aussi être des kinés ou des préparateurs physiques. Beaucoup de particuliers s'inscrivent. Beaucoup font du sport à haut niveau et veulent s'équiper d'une machine spécifique à moindre coût. Il y a ceux qui veulent changer d'activité ou tout simplement revendre leur matériel parce qu'ils ne l'utilisent plus.
– Laura Tenoudji : Comment
– Nous nous rémunérons sur la vente réalisée. On prend une commission de 15 %.
– Laura Tenoudji : Qu'apportez-vous de plus que des sites déjà existants qui vendent de tout entre particuliers?