logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 22h40 sur France 5

– César Roux : Bonsoir. Nous attendons vos questions pour alimenter notre discussion. La pression est forte et le gouvernement n'a pas droit à l'erreur. J.-P.Delevoye reçoit aujourd'hui une dernière fois les partenaires sociaux pour clore la phase de concertation. Mercredi, ce sera le temps des annonces. Le Premier ministre va essayer de déminer un mouvement social qui a pris de l'ampleur, plus que l'exécutif ne l'imaginait. Les Français restent plongés dans les galères d'une grève très suivie. L'exécutif a désigné désormais l'adversaire: P.Martinez, l'homme de la CGT qui demande le retrait de la réforme des retraites. Le gouvernement peut-il reculer? Quelles concessions sont à l'étude’! Quelles sont les stratégies des syndicats pour maintenir la pression? Qui a l'avantage, aujourd'hui? Pour en parler, avec nous, R.Soubie, expert à Alixio et Taddeo. F.Fressoz, vous êtes éditorialiste au Monde. E.Souffi, vous êtes journaliste des questions sociales au JDD. Vous avez recueilli les confidences d'E.Philippe. J.Fourquet, vous êtes directeur du département opinion de l'Institut de sondages Ifop. 53 % des Français soutiennent ou expriment de la sympathie envers la mobilisation. Bonsoir à tous les 4. R.Soubie, le mouvement était encore très suivi aujourd'hui. Il l'a été vendredi. Ily a eu des mobilisations ce week-end. L'opposition à la réforme ne faiblit pas.
– Roger Soubie : Légèrement, aujourd'hui, mais pas chez les conducteurs. Ils conduisent soit les métros, soit les chemins de fer. A la SNCF, il s'agissait de 75 % des conducteurs. Le mouvement a très légèrement faibli. C'est normal pour un 4e jour. Il reste très fort dans ces 2 entreprises publiques.
– César Roux : Demain, ce sera une journée très forte également.
– Roger Soubie : Ily a des jours de grève reconductible à la suite d'assemblées générales quotidiennes à la SNCF et à la RATP. Dans l'enseignement, ily a une journée nationale d'action demain. Elle mobilise d'autres catégories. Il va falloir observer, demain, quel est l'effet du mot d'ordre de grève générale dans les autres secteurs, notamment ceux de la fonction publique, des hôpitaux, de l'enseignement qui ont été touchés le 5 décembre.