logo Le moteur de recherche de la télé

A l'école de la CGT


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 22h35 sur France 3

capture
– C'est une stratégie portée par une minorité. Vous avez un bras de fer avec un syndicat devenu extrémiste, irresponsable.
– La CGT n'est plus rien, ne représente plus rien. Ils ne comprennent rien.
– C'est une image, mais nos présidents ont plus peur de la CGT que de Daech. Hein ? C'est la vérité.
– C'est vieux, c'est ancien, c'est conservateur.
– Dégueulasse.
– C'est voulu.
capture
– Ils ne montrent que ceux qui nous crachent dessus.
– La comparaison avec Daech est inacceptable.
– Et "radicalisation". comme si on avait commis des meurtres.
– Ils ont peur de nous.
– Une quinzaine de salariés sont réunis pour suivre une formation. Rien d'étonnant. Et pourtant, il s'agit d'un lieu unique en France, à 40km au sud de Paris. Fondé il y a 70 ans, c'est le centre de formation syndicale de la CGT. On l'appelle simplement Courcelle.
– Ils ont des voituriers. Ils ne paient pas l'assurance. Ils mangent gratos à l'Elysée tous les jours. Le mec te sort qu'un pain au chocolat vaut 20c. Et on est radicalisés ?
– Ils les achètent pas. Ils peuvent pas connaître le prix.
– Ils sont déconnectés de notre système. Tout ce qu'on fait au quotidien, ils ne le font pas. Bonsoir, camarade.
– 1re fois, oui.
– Jeremy ?
– C'est ça.
– Chaque semaine, plusieurs stages sont organisés. Chacun d'eux propose une formation spécifique. Près d'une centaine de salariés, venus de partout en France, sont hébergés dans ce centre. Ils y partagent repas, temps libre, activités sportives, culturelles. Un cadre propice aux échanges. Dans cette dynamique de groupe, jeunes, retraités, ouvrières, ouvriers, dirigeantes, techniciennes, tout le monde est amené à se rencontrer.
– Ils vont apprendre à se connaître et les liens, parfois, se poursuivront au-delà de cette semaine de formation.
– Vous êtes 11. 11, c'est très bien. C'est un nombre idéal. J'espère qu'on vous a pas forcés Pas de pistolet dans le dos ?
capture