logo Le moteur de recherche de la télé

Chili

Terres extrêmes


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 20h50 sur France 5

capture
– Depuis près de 2 000 ans, l'Atacama attirait les humains en raison de ses richesses minières, d'abord le cuivre et maintenant les terres rares, utilisées dans nos technologies de pointe. Ces minéraux sont présents ici car le volcanisme les fait remonter des profondeurs de la Terre. Toute la cordillère des Andes est à la verticale de la bordure de la plaque océanique, c'est une zone de subduction, avec de nombreux volcans actifs et de l'activité géothermale.
– Ramon, un ingénieur en écologie chilien, me guide dans cet environnement étonnant. On est vraiment sur une autre planète ! Où est-on ?
– Au geyser d'El Tatio, à 4 300 m, dans une zone d'activité géothermale. C'est un endroit sacré pour les communautés locales, qui a été utilisé pour se soigner. C'est une preuve de l'activité provoquée par la subduction des plaques.
capture
– Ces volcans ont été formés par ce processus de subduction, le glissement sous la plaque continentale sud-américaine. Lorsque les roches commencent à glisser en profondeur, elles se réchauffent, vont fondre et produire du magma. Ce magma va remonter à la surface et produire ces volcans.
– Les eaux chaudes des sources géothermales et le ruissellement de l'eau de fonte des glaciers entraînent les minéraux au coeur du bassin de l'Atacama. C'est une immense cuvette, qui comporte en son centre un salar, caractéristique des déserts d'altitude d'Amérique du Sud.
– On est dans un désert blanc, on marche sur une épaisse croûte de sel, on est dans un salar ?
– Il s'est formé ily a 400 000 ans, avec la fonte des glaciers qui se trouvaient sur les Andes. Cette eau est descendue, sous forme de rivières et de courants souterrains. Elle s'est accumulée ici, avec tous les minéraux que l'eau a ramassés. L'eau s'est évaporée et les minéraux sont restés, dont le sel.
– Il n'y a jamais eu de mer ici, l'eau et les minéraux venaient des montagnes.
– Exactement.
capture