logo Le moteur de recherche de la télé

Chili

Terres extrêmes


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 20h50 sur France 5

capture
– C'est par la que passent les 66 antennes d'ALMA. Les techniciens sont en train de repositionner les antennes ?
– Oui, ils changent de configuration et installent cette antenne ailleurs. Tu as de la chance, de pouvoir assister à ça.
– Les antennes sont assemblées à 3 000 m, puis il faut les acheminer jusqu'au plateau à 5 000 m. Les fragiles antennes de 100 tonnes vont mettre 6 heures pour arriverjusqu'au plateau. La route grimpe jusqu'au contrefort des hauts volcans qui ceinturent le bassin de l'Atacama.
– Là, c'est le volcan Lascar, le plus actif du nord du Chili. Nous avons des séismes tous les jours, ici, à cause des nombreux volcans.
capture
– On est enfin ici, sur le plateau où les antennes sont rassemblées, c'est surnaturel !
– Celle-ci est fournie par les Européens. La structure en pointe, c'est le design des Européens. Les Américains ont fourni celle-ci, devant nous. Tu vois l'arc, au-dessus de la parabole ? Il se finit sur les bords.
– Une antenne est en train d'être préparée pour être relocalisée.
– C'est énorme !
– Selon l'observation que les astronomes souhaitent effectuer, on déplacera tout ou partie des 66 antennes. Un travail long et difficile pour les ingénieurs, car la teneur en oxygène dans l'air est de moitié celle au niveau de la mer.
– Les travailleurs ont un équipement particulier, pour pouvoir travailler
– C'est indispensable, par sécurité et à cause de la faible concentration en oxygène. Comme ça, ils peuvent mieux se concentrer pour travailler, en étant connectés à leur bouteille d'oxygène.
– C'est fou, d'arriver à mener des recherches scientifiques aussi spécifiques dans des conditions complètement extrêmes.
capture