logo Le moteur de recherche de la télé

20 : Journal national


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 19h30 sur France 3

capture
–  Si Clémence aujourd'hui a retrouvé un peu de sérénité auprès de sa fille, elle reste une mère en colère. Il y a quelques semaines, son bébé atteint d'une bronchiolite sévère n'a pas pu être hospitalisé à Paris, pas de place!
– Je voyais que le médecin était hyper embêté... Ils ont passé leur temps à appeler les différents services.
– En difficulté respiratoire, la petite fille a d'abord été transportée aux urgences l'hôpital Necker. Elle doit étre hospitalisée mais faute de lit, elle est transférée à Poissy, en grande banlieue parisienne. Mais sur place, son état s'aggrave. Il faut alors l'admettre en réanimation et là encore, aucune place en Ile-de-France. Le Samu est obligé de la conduire à Orléans.
capture
– J'étais complètement paniquée par l'état de santé de ma fille. Faire faire deux heures de route à un petit bébé qui ne va pas bien... C'est inacceptable.
– Chloé est restée hospitalisée une semaine, à 150 kilomètres du Il ne s'agit pas d'un cas isolé, d'autres bébés parisiens ont été admis à Lille ou à Rouen. Des parents ont rédigé une pétition à l'adresse du gouvernement, elle a déjà recueilli 40.000 signatures. Excédés par le manque de moyens, plusieurs chefs de service dénoncent une situation dramatique. C'est le cas de Pierre-Louis Léger. Dans son établissement, faute de personnel, les blocs opératoires restent parfois fermés.
– On n'arrive pas à pouvoir ouvrir tous les blocs, donc il y a des situations d'urgence qui vont être reportées, voire même des situations en mode de fonctionnement dégradé.
– L'Agence régionale de santé ne nie pas l'ampleur de la crise. Nous avons rencontré l'un de ses directeurs.
– Le nombre de pédiatres sur la région est globalement insuffisant pour faire fonctionner les 35 services d'urgences pédiatriques. Il manque entre 100 et 150 pédiatres.
– Mardi prochain, des centaines de chefs de service présenteront leur démission si aucune mesure n'est prise.
capture