logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 17h45 sur France 5

capture
– On se demande si c'est à l'origine de cette rupture.
– I.Rivière: On ne peut pas identifier une raison plutôt qu'une autre. Depuis plusieurs mois, les 2 frères sont en désaccord sur un certain nombre de sujets. Aucun des 2 ne s'est vraiment exprimé ouvertement sur le sujet, mais ce serait parti au moment des fiançailles de Harry et Meghan.
William aurait dit à Harry que ça allait un peu vite. C'est à partir de là que les relations entre les 2 frères, qui étaient pourtant si proches, se sont détériorées.
capture
– César Roux : On entre dans le dur, c'est-à-dire le communiqué. Ily a une réalité financière, juridique. Ça devient intéressant. Est-ce que du jour au lendemain, on peut dire: "Je vais gagner de l'argent, vendre des mugs et des nappes etje ne suis plus totalement prince..."?
– P.Martin-Genier: Certains ont dit que la presse britannique avait fait des articles plus ou moins...
Elle l'a très mal vécu. Par ailleurs, c'est une Américaine. Elle est habituée à faire du business. Ils veulent peut-être sur le dos de la royauté. Lorsque vous dites qu'ils sont en contact avec des cabinets de propriété intellectuelle et industrielle, c'est pour essayer d'avoir la marque et pour l'exploiter ensuite aux Etats-Unis. Je ne suis pas sûr que ce soit légal par rapport au droit britannique.
– César Roux : Ils sont payés en tant que membres de la famille royale. Il paraît qu'il y a l'allocation royale qui est versée par la reine aux membres de la famille royale. C'est combien? Est-ce qu'ils y renoncent?
– I.Rivière: Une partie provient de fonds publics. C'est versé tous les ans à la reine Elisabeth.
Libre à elle ensuite de répartir ça entre les membres de sa famille. Harry et Meghan sont financés à 95 % par l'argent du prince Charles, qui provient de l'exploitation des domaines du duché de Cornouailles. Le prince de Galles avait versé 5 millions de livres à ses 2 fils. Ils continueront à bénéficier, en tout cas, ils le demandent, de cette rente.
capture