logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 17h45 sur France 5

capture
–  S.Clarke: Oui, et pas seulement. C'est très technique, le fait de ne plus être "signal royals". Ils ne veulent plus ce statut qui les empêche Le prince Charles, qui est businessman, a une grande entreprise qui fabrique de la nourriture bio en Angleterre, mais il ne touche pas les bénéfices. Il doit les donner à une oeuvre de charité. Ce n'est pas une coïncidence qu'ils l'aient fait sur Instagram.
– César Roux : Est-ce vraiment un coup dur pour les Britanniques, pour la couronne? Est-ce que ça a été vécu comme quelque chose de lourd à assumer?
– Sylvano Clarke : Ce n'est pas un coup dur. La reine a déjà préparé le coup. La reine donnait son discours Sur la table, il y avait une série de photos. Il y avait son père à elle, son mari le prince Philip, la reine, Charles, William et Kate. Il n'y avait pas les autres. Harry était déjà un peu éloigné. Il prend le large, on peut le dire. Il se dit qu'il ne fait plus partie de cette bande-là. Il est un peu comme P.Pogba, pour moi. Il ne se sent pas très aimé, donc il part.
capture
– César Roux : Il a été vexé?
– Sylvano Clarke : Peut-être un peu. Depuis sa jeunesse, c'est une star. La reine se concentre sur la ligne directe et l'importance du trône. Lui n'a aucune chance, normalement, d'y accéder.
– César Roux : Dans le rang protocolaire, il est combien?
– Sylvano Clarke : 6e. Il n'a quasiment aucune chance. Il veut gagner de l'argent sur Instagram.
– César Roux : Ça ne va peut-être pas être si simple.
– P.Martin-Genier: Je crois que c'est un acte On ne comprend pas ce qui s'est passé si on ne comprend pas la souffrance de Harry qui a souffert de la mort de sa mère. Quand il est allé en Afrique du Sud, Meghan a été choquée que les journalistes de la presse people le suivent.
Il a reproché à la presse britannique d'être à l'origine de la mort de sa mère. Il a horreur de la presse. Il y avait une souffrance qui était là. Ça a conduit à la menace de faire des procès à l'ensemble de la presse britannique. C'est aussi une affaire qui a des implications d'Etat. Ce voyage en Afrique du Sud, qui ne s'est pas toujours très bien Meghan a évoqué ses états d'âme.
capture