logo Le moteur de recherche de la télé

Incroyables transformations


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 17h35 sur M6

capture
– Stephan a un mal-être très pesant. Il ne s'aime pas, sauf en tatie Galaxie. J'attends vraiment de le voir rayonnant et... content de se voir transformé, et de voir ce qui émane de lui. J'aimerais qu'il se trouve beau. Tout simplement. T'es canon, loulou. Elle rit. Ah, j'adore. (Musique douce) T'es canon. Franchement, c'est bien. T'es trop beau. J'adore. Tu dégages déjà autre chose.
– J'aurais jamais osé.
– Eh ben... ose. Ose. J'espère qu'en te voyant, tu te diras que tu peux. A son regard, quand ilvoit ce que je ressens, c'est gagné, il s'est passé quelque chose. Y a eu quelque chose à ce moment. Je me suis dit: "Ça y est, c'est le déclic et ça a marché."
– Depuis notre première rencontre, y a déjà eu pas mal de changements. Un déclic s'est opéré, je sais pas pourquoi.
– Tu prends soin de toi.
– Oui, ça y est. Ça a commencé avant aujourd'hui.
capture
– Peut-être que tu commences à t'aimer.
– Y a encore du taf. Mais le moteur était démarré. Voyons si la voiture avance.
– Je vois quelqu'un qui rayonne, de différent, etj'espère que quand il se verra dans le miroir, il aura la même réaction que moi.
– Tu veux te voir ?
– Carrément. Je pensais pas avoir autant hâte, et quand je vois l'énergie et la bienveillance que VOUS avez mises... Vous étiez heureux avant que je le sois. Ça m'a donné envie. Je suis comme ça. J'ai hâte. Plus le temps passe, plus j'appréhende, je stresse. J'ai très envie de voir le résultat. La question est de se dire : "Mon regard sera-
– il le même ? Aurai-je la même réaction ?" Ily a une appréhension plus importante.
– Ah ouais, ça change. Waouh. j'imaginais pas... Ça change, c'est clair. Y a pas photo. J'en reste bouche bée. que ça change autant.
– Ça te plaît ?
– Oui, oui, oui. Merci. J'ai toujours cru que tatie Galaxie se déguisait et mettait de la paillette, un masque. Et finalement, peut-être que Stephan en mettait un aussi et se déguisait davantage qu'elle. Je prends plaisir à découvrir un Stephan plus arrangé, plus coloré, plus vivant.
– Si tu te vois dans la rue,
– Tu montes ?
– Oui, je me trouve beau. Je suis fière de toi.
capture