logo Le moteur de recherche de la télé

Incroyables transformations


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 17h35 sur M6

– Pour finir ma vie avec quelqu'un.
– Oui, quand même. Il s'est perdu avec son âne, mon prince Charmant.
– Après notre transformation, il viendra pas sur un âne. Mais sur un cheval blanc.
– Waouh ! J'attends.
– Il te faut un nouveau mec, un nouveau look... Les filles...
– On a du taf !
– Le travail va commencer dès maintenant. Pendant que Manuella va à l'étage, nos experts vont décider de sa transformation. Ce challenge donne encore plus envie à notre trio de se plier en quatre pour relever le défi. Surtout que pour Patou, ils seraient prêts à tout.
– Oui !
– C'est sympa de revoir Patou.
– Je l'adore.
– Avec son accent du Sud.
– J'ai hâte de la retrouver ce soir.
– Et Manuella, je la vois blonde, bronzée, cheveux dans le vent, des vêtements fluides, un peu... sauvage. (Musique dynamique) Manuella se cache derrière des vêtements de sport qui sont confortables, mais pas du tout flatteurs. Elle porte des baskets fluo, et ça, c'est pas possible. C'est une belle femme avec un joli visage, une belle poitrine et des jambes fines. C'est sur ces points forts qu'il faut attirer le regard. En bas, je lui mettrai un pantalon de forme carotte. Cette coupe joue sur les volumes. Il est large aux hanches, mais fuselé au niveau des jambes. Ensuite, je lui choisirai un haut fluide, style saharienne. Ce sera sexy tout en restant élégant. Si vous avez des bras forts, misez sur des manches 3/4. Ainsi, l'avant-bras est dévoilé et la partie que vous voulez cacher est cachée. Je lui mettrai des sandales. Je vais les prendre en daim caramel. Comme elle aime être confortable, j'opte pour des talons blocs. Comme son look est classique, j'ajoute de la fantaisie dans les accessoires. C'est des joncs que je mets en multiple sur le bras. Pour finir son look, je lui ajoute un foulard imprimé léopard. Pour être glamour, y a pas mieux.
– Elle est très mate de peau, elle prend beaucoup le soleil et est active, dans la vie. Elle met de l'autobronzant qui dessèche sa peau. Tu devrais arrêter, aussi, ça se voit.
– J'en mets pas. Mais toi, tu t'es tartinée.
– Non, je suis métisse, tu peux pas comprendre.