logo Le moteur de recherche de la télé

La double vie de Samantha


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 15h30 sur TF1

– Moi, je suis Big Mama. Je fais surtout dans le fétichisme. Moi, ce sont mes pieds qui les rendent fous. Toi, je crois que... on va te baptiser Brandy. Tu dois être brûlante comme une eau-de-vie.
– On filtre les clients. Mais si tu as un problème, tu gueules.
– Tu manies les armes ?
– Je t'apprendrai.
– Elle était chasseuse de primes. Dingue. Tu as des questions ?
– Je vais être malade.
– C'est dur, la 1re fois.
– Ou le 1er meurtre. Ensuite, ça devient facile.
– Ça l'a toujours été pourtoL
– J'aime le sexe et on me paie pour ça.
– La vie est bien faite.
– Ce boulot est comme il est. Il faut bien gérer ça. Mais quand on y réfléchit...
– C'EST CARREMENT MIEUX QUE D'ETRE SERVEUSE. Rires Sonnette
– 9 h. Eh oui, c'est vendredi. Allez, les filles.
– Tiens, ça aide un peu. J'ai encore du mal.
– T'es même pas en âge de boire. Comment t'es arrivée ici ?
– J'ai fugué pour passer le casting d"'American Idol", mais j'avais pas le niveau. J'économise pour des cours de chant.
– Rentre chez toi.
– Je viens d'une famille pentecôtiste. Ils sont pas super contents que je sois attirée par Hollywood. Ça me plaisait d'être une rebelle, mais maintenant... je sais plus. On gagne bien, mais Dieu nous regarde.
– Je préfère éviter de penser à ça, là, tout de suite.
– Emma, tu es dans la 1. Sam, toi, tu vas à la 4. il y a de belles tenues pour toi derrière. OK ? Musique triste
– T'as vu tout cet argent ? En une journée. Sinon, je fais quoi pour les enfants ? Et la maison ? Et les factures ? Je m'arrêterai dès qu'on sera renfloués. J'y arriverai, c'est pas un souci. Non, non. C'est pas un souci. Oh non, il va falloir que je m'arrête. Elle vomit.
– Salut, Sam. Tout va bien ?
– J'ai besoin de parler. Prends pas cet air choqué.
– C'est l'air que je prends quand je suis choquée. Dis-moi quelque chose de moins choquant.
– Je croyais que "Pretty Woman", c'était ton film préféré.
– Ce film était génial. Quand Julia va en refaire un ?
– S'il te plaît.
– Pardon.
– Je peux pas le dire à Laura, elle préviendrait la police. Ne dis rien à Phil.
– Il faut être cinglée pour dire à son mari qu'il y a une fille comme toi sur le marché.