logo Le moteur de recherche de la télé

La double vie de Samantha


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 15h30 sur TF1

– Son équipe a déjà prévenu la presse. Orgue
– J'ai toujours su que Sam Horton n'était qu'une sale traînée.
– J'ai un nom très courant, comme tu le sais, chérie. Il y a plein de gens qui ont le même.
– T'as plus qu'à prier que ce nom ne soit pas sur la liste.
– BONJOUR.
– On dit que mon gynécologue est sur la liste.
– Si mon mari est sur cette liste, je brûle ses affaires et son bateau.
– Mais n'importe quoi. Mettez le feu aux affaires, mais vendez le bateau. Ça vaut des ponts d'or.
– Vous avez raison. Ça vous rappelle pas ce qui s'était passé à Odessa, il y a 2 ans ?
– Oh si.
– Chut, attention. Pauvre femme. Vous imaginez la honte ?
– Elle a le courage de venir travailler, la malheureuse.
– Il y a des gens très en vue sur cette liste. Des hommes d'affaires, des médecins, des avocats.
– Des avocats ? Ces pauvres filles devaient avoir besoin d'argent.
– On veut pas habiter chez grand-mère Sarah.
– Pour elle, les pommes, c'est un dessert.
– Elle nous oblige à jouer dehors.
– Les enfants, ça suffit. Dites au revoir à votre maman. La route est longue.
– Pourquoi elle vient pas ?
– Elle ne peut pas. On en a déjà parlé.
– Il faut écouter papa. Attention à vos notes. Quoi qu'il m'arrive, sachez que j'ai réussi ma vie, parce que je vous ai mis au monde tous les trois. Tu vas mourir ?
– Oh, il faut pas vous en faire.
– Il est temps d'y aller. Attendez-moi dans la voiture.
– Je veux que maman vienne.
– Allez-y, mes chéris.
– J'arrive tout de suite, installez-vous.
– Je viens vous dire au revoir. Fermeture éclair Pour moi, c'est le son le plus triste du monde. La fermeture éclair de la valise de quelqu'un qui s'en va sans toi. Quand mon père partait en voyage d'affaires, je détestais ce bruit.
– Je pense que c'est mieux pour les enfants de les éloigner de toute cette histoire.
– Oui, t'as raison. A votre retour, on pourra peut-être envisager...
– Arrête.
– Eventuellement, quand tout ça sera terminé, on pourra peut-être déménager, recommencer ? S'il te plaît, regarde-moi.
– Je n'y arrive plus, Sam. Et c'est ça qui fait mal. Parce que te regarder, c'était une de mes occupations favorites, avant tout ça.