logo Le moteur de recherche de la télé

Jeu, set et meurtres

Le Renard


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 14h55 sur France 3

capture
– Elle ne jouait que pour le plaisir. Elle voulait se concentrer sur sa formation d'entraîneur. Stefi ? Merci.
– Avec une sclérose en plaques, on ne doit pas fumer, je sais.
– M. Rogatzki, que faites-vous là ?
– Je vis ici, enfin. Vous m'avez fait peur.
– Vos nom et prénom ne sont pas sur la sonnette.
– C'était que pour quelques jours. Sinon, pourquoi j'aurais sa clé ?
– A 4 ans, elle était déjà sur le court.
– Vous jouez aussi au tennis ?
– Je n'en fais plus. C'est Alexa qui avait du talent et aussi l'ambition.
– Il y a 3 ans, Alexa a compris qu'il y avait autre chose que le tennis dans la vie.
– Comme quoi ?
– Sortir, traîner, s'amuser.
– Se droguer ?
capture
– C'est la mienne.
– Elle avait un petit copain ?
– Pas depuis deux ans. A moins qu'elle t'ait parlé de quelqu'un d'autre.
– Quand ? Elle était jamais là.
– Elle avait des mecs, mais rien de sérieux.
– Vous avez des noms ? que des coups d'un soir.
– Non, merci.
– Menthe, églantine ?
– Menthe, merci.
– C'est qui, lui?
– Marco Bayer, le gérant du magasin de Gundlach.
– Alexa sortait avec lui ?
– Non, ce type est un lèche-bottes.
– Qui a pu faire une chose pareille ?
– Vo lte r.
– Mais tu disais qu'il allait mieux.
– Peut-être qu'il faisait semblant. VOUS ne VOUS SOUVGHGZ plus comment il se comportait après l'accident.
– Quel accident?
– C'était il y a 3 ans, un accident de voiture. Alexa, Stefi et des amies voulaient aller dans une discothèque. La fille de Volter, Laura, était avec eux. Et Julian Rogatzki.
– Alexa avait eu sa première voiture, elle était contente. On avait tous un peu bu, sauf Laura. Puis un abruti est arrivé en face de nous. Un pneu a éclaté et la voiture s'est retournée.
– Après ça, Alexa n'a plus réussi à bien se concentrer sur son jeu. Elle n'était plus aussi bonne.
– Elle a eu de la chance, pourtant. Comme nous tous, excepté Laura.
– Puis Volter a dit à tout le monde que les autres avaient obligé sa fille à conduire.
– Laura allait passer son permis, pour son père, on l'a forcée.
– Il avait raison ?
– Non. Elle voulait jouer les chauffeurs. Mais son père n'y croyait pas. Ça l'obsédait.
capture