logo Le moteur de recherche de la télé

Coup de foudre zen


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 14h00 sur M6

capture
– Musique mélancolique Sonnerie de téléphone Musique douce
– C'est le dernier cours de yoga de notre séjour. Je suis fière de vous et du parcours qu'on a fait. On doitjuste attendre Stefan, et notre voyage spirituel pourra commencer.
– Bonjour, Stefan.
– Range ton matériel électronique.
– Tu as publié ça ?
– J'ai rien publié.
– Posture chat-vache.
– Ca, c'est quoi ?
– J'ai pas écrit ça.
– Tu l'as cosigné !
– Cambrez votre dos.
– J'ai pas donné de documents !
– Tu as colporté de fausses rumeurs !
– S'il vous plaît. Vous pouvez reprendre votre discussion après ?
– Je veux m'éloigner de gens comme toi !
– Quoi ?
– Et voilà. Merci beaucoup d'avoir participé à cette retraite.
– NAMASTE.
– Je vais tout arranger.
capture
– T'en as assez fait.
– Tu m'en veux, mais je peux rétablir la vérité.
– Tu as trahi ma confiance.
– Tu seras jamais capable de faire confiance à personne. Mon article sur En-Cyke a fait un carton. Et mon aventure de yoga au El Pacifico, à Flores Island, au Canada, a pris fin, tout comme mes chances d'une potentielle relation avec Stefan. Cet homme gentil et magnifique pour qui j'avais commencé à avoir des sentiments. J'ai fait mes valises en silence. Je m'étais attachée à cet endroit, et même aux pulls ridicules. Avez-vous goûté au caviar de rupture le plus luxueux ? Celui à 3 000 dollars le gramme, celui que vous ne goûterezjamais au cours de votre vie. C'était celui-là. Regarder l'homme qui pense que vous l'avez trahi pendant qu'on félicite pour ça, et ne rien pouvoir faire. On ne s'est pas parlé de tout le trajet. On ne s'est pas regardés. Ni même dit au revoir.
– Au revoir. Rentre bien.
– Prends soin de toi.
– C'était super. Merci.
– Bisous.
– A bientôt, les amis.
– T'as modifié l'article.
– Il fallait faire vite. On a parlé du manque de transparence d'En-Cyke.
– Ca, c'est subjectif.
– Le public mérite la vérité. Tu ne veux même pas révéler tes informations.
– Si on trahit nos sources, notre réputation est fichue.
– Tu es complètement aveuglée. Tu es corrompue. Tu as contribué à ce gros scoop. Tu es une légende, maintenant. Tu défends un arnaqueur qui t'a manipulée. Je n'ai que ça à dire.
– Salut.
– Tu es à mon travail.
– Nicole a rompu.
– Je suis désolée pour toi.
– Je suis venu pour m'excuser et te rapporter tes affaires. J'ai pas été sympa avec toi, cette semaine.
– Qu'est-ce que c'est?
– Tous les livres que tu m'as prêtés, et... J'en ai lu aucun. Et aussi, tu as oublié le carton de... pulls du Canada, dans le bus.
– Merci.
– De rien.
– J'ai pas envie...
– On devrait pas... Elle rit.
– C'est ce que je pensais.
– Ouais. Ça m'a surpris que ça n'ait pas marché avec Stefan. Vous alliez bien ensemble.
– Vraiment ?
– Oui, je trouvais.
– Catherine pense qu'il se moquait de moi. C'est sûrement vrai.
– Elle voit le mal partout.
– Elle a peut-être raison.
– Tu crois ça ? Tu penses que Stefan calculerait toutes ses actions, juste pour un article ? Il aurait pu engager quelqu'un.
– C'est pas faux.
– Un ami travaille pour le New York Bureau. Il sait des choses pas nettes. Je vous mets en contact?
– OK. Je veux bien l'écouter.
– D'accord.
capture