logo Le moteur de recherche de la télé

Passage des arts


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 13h05 sur France 5

capture
– C'est une nuit de 1979 que la rupture s'opère. Alors qu'il peint une toile comme il en a l'habitude, Soulages l'ignore encore, mais il va bouleverser l'histoire de l'art.
– Soulages ne s'en sort pas. Il travaille sa matière, mais n'en sort rien d'intéressant. Donc il s'éloigne, il s'en va un certain temps, il revient et se dit: "Ily a quand même quelque chose intéressant ici."
– C'est le début de cette période qu'il appelle "l'outrenoir".
– Il travaille avecjuste du noir, mais la façon dont il applique le noir sur la toile va faire vibrer la lumière.
– Iljoue alors avec la texture de la peinture, créant du relief, la rendant luisante ou mate. Ce n'est plus le noir qui fait vivre la toile, mais les reflets de la lumière.
capture
– Par exemple, il y a des stries parce qu'il a utilisé une brosse et il n'a cessé de poursuivre ces horizontales assez régulières. Et c'est cette vie de la lumière reflétée qui crée le tableau.
– Depuis plus de 40 ans, le père de l'outrenoir explore cette méthode. A 99 ans, l'âge n'est pas un frein pour Pierre Soulages. Le musée du Louvre révèle ces trois créations que l'artiste a faites ces derniers mois, signe de sa vitalité.
– Artiste prodigieux et rigoureux. Un artiste qui m'a passionné tout le temps et, effectivement, le noir et la lumière, ça ne pouvait pas mieux tomber pour moi. C'était un homme que j'adore, lui et sa femme, d'ailleurs. C'est un couple formidable. C'est à chaque fois un plaisir que de tomber face à ses oeuvres.
– Ilvous a inspiré d'une certaine façon.
– Tout à fait.
– Artiste majeur, un hommage lui est rendu au Louvre. On peut admirer ses oeuvres sur 8 décennies, mais aussi ses dernières oeuvres parce qu'à 100 ans, il continue de créer.
– Ce sont des métiers où on ne s'arrête pas.
– Vous ne vous arrêterezjamais ?
– Autre actualité, on va parler d'un film qui va vous intéresser, c'est "Merveilles à Montfermeil" de Jeanne Balibar, qui sort demain. C'est le choix de la rédaction.
– C'est un honneur pour moi de vous présenter les premières mesures...
capture