logo Le moteur de recherche de la télé

Le soja : comment arrêter, par quoi le remplacer ?

La quotidienne


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 11h45 sur France 5

capture
– Il faut pouvoir aérer la salle de bain. ou de VMC, ce n'est pas la faute du locataire.
– Thomas Isle : Il faut lui tirer les vers du nez!
– Fabien Bordu : Il est pro-propriétaires!
– Gérard Michel : Tu veux compliquer des choses simples.
capture
– M.Lauqué: J'étais exactement dans la même situation, Gérard. J'avais une fenêtre sans salle de bain...
– Thomas Isle : Une fenêtre C'est du jamais-vu!
– M.Lauqué: Dernière question.
– Fabien Bordu : Oui.
Ça vous étonne? Tout travail commencé dans le mois peut être rémunéré en liquide ou autre. En liquide, c'est limité à 1500 euros. Le patron n'a pas le droit de refuser. S'il refuse, c'est 450 euros. Gérard peut l'affirmer. Les fenêtres, c'est mon dada. Les questions juridiques, c'est pour Gérard.
– Thomas Isle : Jean-Sébastien, question de Jean-Claude de Tours. Ah non, on n'a pas le temps. Jean-Claude, on répondra à votre question la prochaine fois. Excusez-nous. Merci beaucoup à tous. Si vous avez des Cas pratiques à nous soumettre, n'hésitez pas.
– M.Lauqué: Demain, on parlera d'un phénomène qui prend de l'ampleur en France: les décharges sauvages. Chaque année, des millions de déchets sont abandonnés en plein air. Qui sont les responsables, quels sont les risques pour les collectivités et pour l'environnement? Que prévoit le gouvernement? On en parlera.
– Thomas Isle : Très bon après-midi.
– Marie, infirmière, ne peut pas se permettre d'être en panne.
C'est pourquoi GMF dépanne votre voiture 24h/24, même en bas de chez vous. Verrou stratégique, le pays, qui a jadis tenu en respect Rome, est aussi un centre important de la culture islamique et une destination touristique de 1er plan. Capitale depuis le 12e siècle, Tunis a grandi en bord de mer, entre une lagune et un lac salé, près de son illustre ancêtre, Carthage. Elle est aujourd'hui une métropole de quelque 2,5 millions d'habitants. Mais la mer et l'ingéniosité des carthaginois semblent n'avoirjamais quitté l'esprit des Tunisiens. Dans les nouveaux quartiers de la ville, Anis Aouini et Hassine Labaied développent au sein de leur start-up, une technologie très innovante. Brevetée auprès des instances internationales, le procédé novateur mis au point par Saphon energy
capture