logo Le moteur de recherche de la télé

La robe de ma vie


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 10h45 sur M6

– Non, je vous crois pas.
– Ah bah, merci. Ça me blesse. Me comparer à un monstre, c'est une très grosse déception. Je m'attendais pas à une critique aussi forte envers moi.
– Ah, quand elle est en princesse...
– Vous ressemblez à un monstre quand il se déguise. C'est pas non plus une catastrophe. Quand on dit à une mariée qu'elle ressemble à Fiona, la monstre, la femme de Shrek, j'avoue que moi-même, j'ai été vexé et choqué pour la mariée. Elle va pas s'épanouir comme ça.
– Je sens que vous êtes déçue. Ça se voit.
– Bah ouais.... Je sais pas... Je sais plus.
– Entre sa cousine modèle qui n'aime pas ce modèle et sa belle-soeur qui critique, Elodie est perdue.
– Vous seriez d'accord pour tenter le coup sans les manches ?
– Ah, bah oui.
– Je vais chercher une autre robe ?
– OK, ça marche.
– ALLEZ, A TOUT DE SUITE.
– Alors là, franchement, cette mariée me fait de la peine. T'as vu son regard ?
– Fiona...
– Ses proches sont hyper importantes.
– Ah bon ?
– Sa cousine, tout ce qu'elle a, elle aurait voulu l'avoir. Elle envie sa vie.
– Si sa cousine aime pas la robe, c'est mort, on vendra pas de robe.
– On va essayer de transformer Fiona en Cendrillon.
– On va y arriver. Allez, on y va.
– Si elle a été blessée par ses proches, c'est une chose. Mais je suis là pour elle. Je veux qu'elle ait confiance en mon travail. Je vais lui montrer une robe qui la met en valeur. Ca, ça peut être déjà un peu plus doux.
– Ah oui. Ce sera beaucoup mieux.
– Peut-être que cette robe peut leur apporter un peu d'émotion.
– J'espère que sa cousine va être un peu plus enjouée.
– T'y crois ?
– Ouais, j'y crois. Vas-y, je te suis.
– L'enjeu de cette robe, pour moi, je veux qu'elle saisisse son entourage, que sa cousine et sa belle-soeur la voient belle, qu'elles lui redonnent confiance en elle.
– Merci.
– Pour l'essayage de la 2e robe, je suis pas rassurée. Elles m'ont tellement mis le doute que pour la 2e, de leurs réactions.
– Ça va ? Vous vous sentez bien ?
– Oui, ça va. Un peu mieux que dans l'autre.
– Vous vous sentez plus à l'aise ?
– Oui. Quelle sera la critique ?
– Vous pensez déjà à ça.