logo Le moteur de recherche de la télé

Demain nous appartient


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 10h25 sur TF1

capture
– Le courant passe bien.
– Le plus dur reste à venir. Quand vous créerez un vrai lien.
– Oui, les rapports parents-enfants, c'est l'enfer...
– C'est peut-être pas le type de relation que vous aurez.
– Tu sais... La situation est compliquée. Faut pas que vous en souffriez. On avance à petits pas.
– Tu la revois quand ?
– Cet après-midi.
– C'est ça, avancer à petits pas ? Vous allez vous voir en cachette combien de temps ?
– On n'a pas le choix.
– Et si William le découvre ?
capture
– Ça changera quoi ? Il me déteste déjà.
– On parle de Sofia. La mets pas en porte-à-faux avec ses parents.
– C'est elle qui veut rien dire.
– Mais c'est une ado ! Elle prend pas forcément les meilleures décisions. Tu dois la protéger.
– Laisse-moi en profiter un peu.
– Oui, bien sûr.
– A plus tard. Bonjour. Clean Bandit ft. Zara Larsson "Symphony"
– Certaines choses sont si spéciales qu'on ne peut les garder pour soi. Nutella Biscuits. Un nouveau biscuit savoureux au coeur onctueux de Nutella. Une grande émotion née pour être partagée.
– Je t'ai raconté comment on était devenus amis, Arnaud et moi ?
– Non, jamais.
– Au lycée, on se détestait. J'étais un fils de prolos, lui de bourges.
– La lutte des classes dans toute sa splendeur.
– Ouais. On s'insultait, on se provoquait... Et un jour, on a décidé de régler ça à coups de poings.
– Ah oui, quand même. Arnaud avait accepté ? On a commencé à se battre et le directeur nous a surpris. On a été exclus 3 semaines. Et puis, un matin... j'ai retrouvé Arnaud en bas de chez moi. Il me regardait, j'avais un Coquard. On s'est marrés... Et on est devenus inséparables. Il était le seul à me respecter. Sans jamais me dire que j'avais pas d'éducation, quej'étais un nouveau riche... C'était un véritable ami. Le seul que j'ai jamais eu.
– A la morgue, ça a été ?
– Faudra qu'on aille le voir, nous aussi ?
– Non, vous êtes pas obligés. A moins que vous ayez envie d'y aller.
– Pas moi, non.
– Moi non plus. Ça veut dire que... qu'on pourra pas le voir ?
– Si. Si, si, vous pourrez. Le jour de l'enterrement, à la maison funéraire, vous pourrez voir le corps.
capture