logo Le moteur de recherche de la télé

Demain nous appartient


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 10h25 sur TF1

capture
– Vous avez fini de traîner ? Allez, on se bouge ! Je vous amènerai pas en voiture.
– A ce soir !
– Tu fais quoi ?
– Je vérifie à quelle heure elles terminent. Je leur ai prévu une surprise.
– Ah ouah ?
– Ouah. Je les emmène à la plage faire du char à voile.
– C'est une bonne idée.
– Ouais.
– Après ce qu'elles ont traversé, être un peu en famille, ça peut être cool.
– En famille ? J'ai pas l'impression d'être invitée.
– Viens, si tu veux.
– Non, je viendrai quand t'en auras envie.
– Tu risques d'attendre longtemps,
– On se balance encore des vacheries ?
capture
– Faut croire.
– T'as pas envie qu'on essaie de recoller les morceaux ?
– C'est pas ma priorité. Ma priorité, c'est de me recentrer sur ce qui est important. Et aujourd'hui, c'est mes enfants. On frapPe-
– Tu voulais me voir ?
– Tu prends l'enquête sur M. Molina.
– Tu me fais à nouveau confiance ?
– T'es un bon flic. Ce qui s'est passé avant ton dépa j'ai pas aimé. Mais on est une équipe, j'ai pas envie de rester là-dessus.
– Merci.
– Pour Molina... c'est sûrement un accident. Mais comme c'était le patron du port, faut verrouiller toutes les pistes.
– On a quoi?
– Des accusations lancées par son beau-fils.
– Il est accusé de viol.
– Oui, mais j'y crois pas une seconde. Bart ferait pas de mal à une mouche.
– Il dit qu'il a été piégé et que Molina aurait payé la fille qui l'accuse.
– Pourquoi ?
– Bart aurait découvert un trafic de chiens et Molina aurait voulu le faire taire.
– Je vais l'interroger.
– Va d'abord à la morgue pour l'identification. Flore a été convoquée pour 10h.
– Voilà l'argent.
– C'est cool, ça s'est arrangé.
– On a eu chaud, mais ça va rouler, maintenant.
– Du coup, j'attaque en priorité par l'atelier ?
– Oui, comme ça, on lance la production plus vite.
– Mais faudrait pas un peu déblayer ?
– Oui, on s'y met cet après-midi. Vous allez faire ça tous les 2 ?
– A 3, avec Bilel Beddiar. On peut pas engager qui que ce soit.
– Je me doute, mais là, il y a du taf.
– Tu sais, on a failli vendre le mas. Le taf, ça nous fait pas peur.
capture