logo Le moteur de recherche de la télé

Font la fête

Les enfants de la musique


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 0h25 sur France 3

– Tu m'oublieras !
– On applaudit Larusso ! Elle vient de finir la tournée "Born in 90's". Son dernier single, "Crois-moi", est toujours disponible. Mille mercis d'être venue nous voir.
– J'ai plus de voix.
– Applaudissements pour Larusso ! Petite anecdote de Dédé concernant cette chanson...
– Figurez-vous que cette chanson chantée par Larusso, c'est la troisième version, La 1re tentative, c'est Régine en 80 : il se passe pas grand-chose. Dix ans plus tard, Jeane Manson la reprend. "Tu oublieras" de Régine devient alors "Tu m'oublieras", il se passe pas grand-chose non plus. Il va falloir attendre Larusso, qui va donner tout le sel de cette chanson à la fin des années 90 avec cette soul, quelque chose qui vient d'ailleurs, cette rythmique, ce groove. Camille s'en est bien sortie.
– J'étais pas prête.
– Avec les changements de tonalité, y a une vraie performance vocale.
– Et c'est un tube.
– Les anecdotes d'André. On prépare le réveillon, vous l'avez vu. Amel, venez me rejoindre. Ce soir, c'est la folie. Regardez l'enchaînement, animateur 3e dan : c'est la folie, et vous allez chanter...
– "C'est la folie." Incroyable.
– Hé, métier ! Amel Bent en live, mes amis.
– Encore un matin, réveil sous la pression, dis-moi que tout est beau. La lutte est sans fin, à en perdre la raison. Etrange quotidien, cette fois-ci, c'en est trop. Je tire encore sur la corde, baisse de moral, s'il faut faire partie de la horde, ça m'est égal. Qu'importe la norme, la vie idéale. La nuit tombe et je me demande après quoi on court. c'est la folie, c'est la folie. j'ai compris la leçon. Vivons main dans la main, ou chacun pour sa peau. Tu verras demain, tu te poses trop de questions. Contente-toi de rien, métro-boulot-dodo. Mais moi, j'étouffe au bout de la corde, baisse de moral, s'il faut faire partie de la horde, ça m'est égal. Qu'importe la norme, la vie idéale, C'est la folie, Mais après quoi on court? Et tous à bout de souffle ! Mais on reste debout, on cherche le chemin qui mènera au bonheur. Mais on reste debout !
– Amel Bent !
– Merci beaucoup !
– Merci à toi.