logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le mercredi 8 janvier 2020 à 4h50 sur France 5

– César Roux : On a vu les images, plus spectaculaires les unes que les autres. Celles des koalas ont semblé susciter énormément d'émotion. 10 000 personnes ont été évacuées. Ily a eu 24 victimes. Le koala est devenu le symbole de ce drame qui est en train de se nouer en Australie.
– A.-L.Barral: C'est un animal C'est peut-être pour ça qu'il suscite l'émotion. Sur le kangourou, ily a un débat. Le kangourou est chassé, en Australie. La population des kangourous s'est très bien adaptée à la vie des hommes, peut-être aux dépens d'autres marsupiaux. En Australie, 34 espèces ont disparu depuis l'arrivée des colons. On en parle moins. Le koala est vraiment fragile. Il n'a pas le même réflexe de fuir les flammes. Il va monter dans son eucalyptus. L'eucalyptus est gorgé d'huile. Il explose quand ily a des flammes. Il est déjà menacé par la perte de son habitat et une maladie qui limite sa reproduction à l'état sauvage. Je comprends aussi pourquoi cet animal est un symbole et un emblème de cette perte de biodiversité en cours.
– César Roux : Quelles sont les forêts qui brûlent? Ce sont des eucalyptus qui s'enflamment facilement?
– Y.Robiou du Pont: C'est un écosystème qui vit par le feu de manière naturelle. L'eucalyptus, qui constitue la plupart des forêts du sud de l'Australie, a un intérêt, pour sa reproduction, à stimuler des feux. C'est pour ça qu'ily a beaucoup d'huile dans les feuilles. Ils perdent leur écorce. Ils fournissent du matériel pour que les feux puissent se diffuser afin de brûler les bush. Ily a des graines qui tombent spécialement pendant les feux. Ça permet à l'arbre de se reproduire. C'est un écosystème qui vit par le feu, d'une certaine manière. Ce cycle naturel a aussi été géré par les populations aborigènes pendant des siècles. Ce cycle de gestion de la forêt a été impacté par l'arrivée des Européens. Les techniques de gestion des forêts n'étaient pas du tout les mêmes. Ily a des conséquences qui font que les feux ne se propagent plus du tout de la même façon. On a laissé le sol non brûlé alors brûlaient la végétation au sol.