logo Le moteur de recherche de la télé

Passage des arts


diffusion le mercredi 8 janvier 2020 à 1h15 sur France 5

– Je dis toujours qu'on ne peut pas plaire à tout le monde et ça va. Je ne vais pas truster
– Une question d'un téléspectateur qui vous est adressée. On l'écoute.
– Katherine, quel métier vouliez-vous faire lorsque vous étiez enfant?
– Je ne voulais faire aucun métier. Je voulais lire et voyager.
– Après, vous avez enseigné le français, ce qui n'était pas si loin.
– J'ai été prof un an.
– Et après, vous avez écrit. Ce 19e roman a pour titre "Bed bug". Le titre est double, on va en parler. Comment l'avez-vous trouvé? J'ai lu que c'était votre fille qui l'avait trouvé.
– Oui. Je ne trouvais pas de titre. Ce qui est rare, car d'habitude, j'adore trouver les titres.
– Et ils sont originaux. Là, je ne trouvais pas. On déjeunait ensemble, Charlotte m'a demandé de quoi ça parlait. Je lui ai répondu que ça parlait d'amour, de problèmes au pieu... Ah bah, "bed". Et d'insectes aussi. "Bed bug". Et en fait, c'est vrai qu'ily a un double sens. c'est la punaise de lit.
– Dont on parle beaucoup aujourd'hui. Un petit fléau.
– Et c'est aussi les problèmes qu'on rencontre quand on est dans un lit avec un monsieur ou une dame.
– D'abord, le 1er sens. On va donc plonger dans la vie d'une chercheuse, Rose, qui cherche sur les insectes. Elle fait des recherches sur la luciole alsacienne. D'abord, pourquoi cette immersion dans ce monde scientifique?
– Justement, quand je vous disais que je suis une éponge. J'ai rencontré un biologiste passionné par les insectes médicaments. Aujourd'hui, on est en train d'étudier les insectes pour qu'ils servent à l'homme en tant que médicament, nourriture. On va même faire des murs dans les hôpitaux à base de peau de requin, comme ça, les maladies nosocomiale ne pourront plus accrocher et on pourra passer l'aspirateur et emporter les virus. Ily a un grand développement de l'imaginaire autour des insectes. J'ai rencontré un homme par hasard, à une signature. Je lui ai demandé sur quoi il travaillait. On a commencé à parler des insectes etj'ai trouvé que c'était un monde fascinant. Du coup, je suis tombée, moi, comme une éponge...