logo Le moteur de recherche de la télé

Gueules cassées


diffusion le mercredi 8 janvier 2020 à 0h05 sur France 2

– Mon rêve de gosse, c'était de devenirjournaliste. Depuis que je l'ai réalisé, je me suis promis qu'un jour, je raconterais l'histoire de mes potes, pourquoi et comment l'héroïne a détruit leur vie et celle des potes de mes potes. Une vraie merde, à laquelle j'ai échappé. Parce qu'ados, on était les mêmes. Avec Anthony, on vient du même bled. On a tout appris à faire ensemble, ou presque : monter à vélo, fumer, embrasser les filles, emmerder les voisins. Il était aussi doué pour l'école que pour la baston. Kevin, l'école, ce n'était pas son truc. Pour lui, 3 choses comptaient dans la vie : les fringues de marque, les filles et surtout le foot. C'était lui, le meilleur, il voulait devenir pro. Ça peut paraître dingue, de penser que même ici, à la campagne, on se défonce. Il faut dire que dans nos villages, quand tu es ado, il n'y a pas 10 000 trucs à faire. Il faut juste passer le temps. Et puis, il y a eu la fermeture des usines et des mines, il n'y a pas non plus de grandes écoles. Quand tu es jeune, c'est un peu hard. Il y a quelques années, la Meuse était classée 2e département consommateur d'héroïne, en France. On est en première ligne, sur la route de la drogue, qui part des Pays-Bas et inonde la France. La première fois qu'on s'est revus, avec mes potes, c'était devant un match de foot, autour d'une bière, comme avant.
– Excusez-moi ! On pourrait avoir une bière et un demi fraise ? Merci.
– On arrive tout pile, les gars ! Cava?
– Ça va ?
– Tranquille. Ça va, je n'ai pas loupé ! Un demi fraise !
– A la dernière seconde ! Vous ne vous étiez pas vus depuis quand ?
– En prison, je ne sais pas ? C'est vrai, en plus !
– Ben oui.
– Je t'ai revu dehors, depuis ?
– 2017, tu sortais, j'arrivais.
– Bon, allez, on est chauds !
– Allez, la France !
– Il n'y a personne qui gêne, quoi !
– Ouais.
– Tu te rappelles, avant ?
– Tu étais comme ça, tu tirais aussi bien !
– Non mais commentj'étais !
– Ça fait une paire d'années !
– Le dessus, gros !
– Ton anniversaire, c'est là, non ?
– C'est là, le 27.
– La semaine prochaine.
– Le 27 juin, hein ? Tu as quel âge, toi ?