logo Le moteur de recherche de la télé

Gueules cassées


diffusion le mercredi 8 janvier 2020 à 0h05 sur France 2

– A l'e, aïe, aïe !
– Ça veut dire quoi, ça ?
– On refait le point le 11 juillet, on est d'accord ?
– Au revoir.
– Le patient ne veut pas se donner la peine de donner de lui pour être bien. C'est le produit qui apporte tout. Donc il faut inverser la vapeur, de façon à lui réapprendre qu'on peut être bien, mais aussi que pour être bien, il faut donner de soi et donc faire des efforts, pour récolter quelque chose. C'est aussi en ce sens qu'ils ne sont pas adultes, psychologiquement.
– Kevin, je le sens de plus en plus "border", prêt à replonger. Il va devoir s'accrocher, pour y arriver. Mais est-ce qu'on peut vraiment y arriver ? Quand j'ai revu Mathieu, j'ai compris que c'était possible.
– Viens là, je t'aide ! Oh !
– Il faisait partie de la bande, il a plongé en même temps que Kevin.
– C'est fini, les cailloux !
– Pendant un an, ils se sont défoncés ensemble. Et un jour, Mathieu, il a dit stop. Ça fait 10 ans qu'il s'en est tiré. on n'a pas commencé par l'héro, on a fait à l'envers, on a commencé avec les substituts, Subutex, on arrivait à en avoir par des copains.
– Tu as commencé avec Kevin ?
– Oui, on a commencé ensemble, avec 2 ou 3 autres copains de Dieue, au départ c'était pour rigoler. On en prenait un petit peu le un week-end, pendant une soirée, et de fil en aiguille, on a eu envie d'essayer le vrai produit, pour voir. Je ne sais pas vraiment ce que j'ai eu comme déclic, mais c'est venu d'un coup. Un jour, je me suis levé, j'étais malade, j'étais en crabe, en manque, quoi. Et je me suis dit: "Ça ne va plus, là !" Je voyais bien que ma mère commençait à se douter, depuis un moment, qu'il y avait un truc qui se passait, mais sans... J'ai décidé qu'il fallait que je lui en parle. On est allés voir le médecin dans la journée. Je me suis dit: "Ça ne va pas, je suis en train de craquer ! "On devient fous, on ne fait plus rien !" Je ne voulais pas finir comme ça. Après, je peux comprendre, pour Kevin, que ce soit plus dur maintenant, ça fait 10 ans ! Si j'étais dans le cas de mes anciens collègues, je ne sais pas si j'aurais accepté de témoigner.