logo Le moteur de recherche de la télé

Le défilé

Défilé du 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 9h45 sur TF1

capture
– Vous étiez jeune élève de Saint-Cyr.
– Lieutenant-Caporal Emilie: Tout à fait. C'est génial.
– Gilles Bouleau : Vous aviez pris des photos, à l'époque? C'est le moment où on est rassemblés, alignés. C'est un moment très solennel. On est concentrés. On est dans notre défilé.
capture
– Gilles Bouleau : Ils se préparent les uns et les autres. Les boutons de guêtres ont été recousus. Tout est parfait. Il y a eu une inspection ce matin Le chef de l' Etat passe en revue les troupes. Quand on discute avec les soldats, on voit à quel point ils sont honorés, fiers, joyeux pour certains, de participer. Ils se prennent en photo. Ils envoient des photos à leurs proches. C'est un jour mémorable pour un militaire qui est souvent loin de la France. effet. Beaucoup de militaires sont engagés en opérations extérieures. Ils ne sont pas forcément disponibles pour ce type de manifestations. Ce sont des unités revenues d'opérations il y a peu de temps. On prépare ces défilés avec les unités disponibles.
– A.-C.Coudray: Il y a souvent le sentiment que la population française ne sait peut-être pas assez ce qui est vécu sur le terrain. Elle n'a pas forcément cette reconnaissance qui existe, pourtant. Le 14-Juillet est le moment Un hommage Un hommage qui Un hommage qui n'arrive hommage. forcément jusqu'à eux lorsqu'ils sont au Mali ou en Afghanistan.
– Lieutenant-Caporal Emilie: Bien Ils sont très engagés. Ce sont des journées intenses. Ils n'ont pas forcément le temps de veiller.
– A.-C.Coudray: Le général Goupil va ouvrir ce défilé. On a toujours l'image d'un monde très rigide, le monde militaire. Quand on commence à les connaître et à échanger avec eux, il y a forcément beaucoup d'affectif et d'émotion dans cet engagement. C'est un sacrifice très lourd pour les militaires et leur famille.
– Lieutenant-Caporal Emilie: C'est la fraternité d'armes. Le côté humain est essentiel pour la cohésion des troupes.
– Gilles Bouleau : Vous avez parlé d'esprit de corps et d'honneur. Aussi l'esprit familial. L'homme qui est à droite de l'écran, le général Lecointre en est l'illustration.
capture