logo Le moteur de recherche de la télé

Le défilé

Défilé du 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 9h45 sur TF1

capture
– C'est une scène de guerre. Des voitures ont été retournées. Des pompiers ont été manquants à FappeL Autre intervention qui a marqué les esprits, c'est celle de l'immeuble rue Erlanger, à Paris. 200 pompiers mobilisés pour une nuit d'horreur. Vous étiez présent. Vous êtes montés, parfois sans sécurité, pour sauver des gens. Vous avez sauvé 64 personnes *- Nous avons effectué 64 sauvetages. Principalement avec une échelle à crochets, avec laquelle on grimpe avec la force des bras.
– Denis Brogniart : Si vous faites une fausse manoeuvre, vous tombez dans le vide. Comment gérer ce danger permanent au quotidien? *- Nous avons mis en place un suivi psychologique pour ceux qui le souhaitent.
– Denis Brogniart : On arrive à Saint-Denis. Le feu a déjà pris. L'objectif, ce sera d'éteindre ce feu. Ce sera pour moi une grande première. Je ne vous cache pas, avant d'atterrir, que c'est un peu angoissant. Bonjour, Philippe. Je ne suis pas très rassuré, mais je sais que je suis entre de bonnes mains avec un lieutenant comme vous. Que va-t-on faire?
– On va faire une lecture du feu et regarder les effets de l'eau. On utilise des lances, c'est bien, mais la lance, c'est le fusil du pompier.
– Denis Brogniart : On va voir l'ennemi et essayer de le vaincre.
capture
– Il faut s'équiper rapidement.
– Denis Brogniart : J'ai l'impression d'être un peu comme avant un départ en plongée. Je ne vais pas être dans la mer cristalline de l'océan Indien. Je te fais une confiance aveugle. Tu vas me montrer ce qu'il ne faut pas faire.
– Regarde la pression. Ce sont des signes que les pompiers doivent reconnaître.
– Denis Brogniart : Il faut tout de suite faire le bon geste.
– Il faut mettre le bon débit pendant le temps désiré. Il ne faut pas se tromper de direction. Je saisis la poignée, je vais saisir mon sélecteur de débit.
– Denis Brogniart : Il fait quelle température?
– En ressenti, 200 degrés.
– Denis Brogniart : Ça brûle au niveau des mains.
– On a neutralisé le feu avec très peu d'eau.
– Denis Brogniart : C'est impressionnant. Quelle délivrance. Ce n'était que le début, en plus.
capture