logo Le moteur de recherche de la télé

Le défilé

Défilé du 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 9h45 sur TF1

capture
– Ce qui a bien fait rire la chancelière
– A.-C.Coudray: C'est assez extraordinaire, comme image. Un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, des blessés de guerre, la chancelière allemande, un président français, tous ensemble sur les Champs-Elysées ce matin. On parlait de la coopération européenne et combien la coopération internationale garantissait la paix. Se comprendre, se parler, se rapprocher, c'est aussi un pas de moins vers des conflits et un pas de plus vers la paix.
– Gilles Bouleau : Peut-être quelques mots de franchise. Ce qui vient de se passer n'était pas écrit. Ce n'était pas prévu. Applaudissements
capture
– Emmanuel Macron : Merci à vous.
– Gilles Bouleau : Cette longue salve d'applaudissements alors que le président va se diriger vers une autre tribune. Ce n'est pas la tribune officielle. C'est là que se trouvent traditionnellement, à la fin du défilé, les familles de blessés, ceux qui ont perdu l'un des leurs.
– Emmanuel Macron : Bonjour à toutes et à Vous allez bi Ces échanges duraient
– Gilles Bouleau : Ces échanges duraient longtemps parfois, avec le président, les fois précédentes. Le président salue les petits jeunes du Service national universel. Une nouveauté. C'était une promesse du candidat Emmanuel Macron et voilà que c'est une réalité avec les 1ers qui sont partis pour 15 jours de Service national universel. En attendant, un autre petit jeune, Jean-Pierre Pernaut aux Invalides. Vous avez plein de surprises pour
– J.-P.Pernaut: Effectivement. Aux Invalides, autre haut-lieu de la République, de l'armée et de notre histoire, c'est vrai que Napoléon n'est pas loin. Il y a aussi beaucoup de blessés de guerre soigné s ici. Pour la 1re fois, un civil sera catapulté depuis le porte-avions Charles-de-Gaulle, Louis Bodin. On a vu Denis Brogniart avec des images très Qectaculaires lutte contre le feu. Des images de défilé ce matin et un nouvel hommage aux pompiers. On va commencer avec Esther Lefebvre, qui a pris de la hauteur.
– Eugène Lefebvre : Effectivement. Je suis tout là-haut. Je préfère ne pas trop vous regarder. On est à 10m de haut, dans une grande échelle.
capture