logo Le moteur de recherche de la télé

Les préparatifs

Défilé du 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 7h00 sur TF1

–  J.-P.Pernaut: Ils regarderont le défilé aérien avant le défilé des hommes et des femmes qui se préparent. A Villacoublay, l'image d'un Canadair qui décolle. Il participe au défilé?
– Lieutenant-Caporal Emilie: Tout à fait.
– J.-P.Pernaut: Anne-Claire Coudray toujours au sol, sur les Champs-Elysées, avec des membres de la Légion étrangère, qui vont être applaudis comme d'habitude.
– A.-C.Coudray: Oui. Je n'ai pas résisté au fait de m'arrêter ici avec les pionniers de la Légion étrangère. Ce sont les gardiens du temple de la Légion étrangère qui n'existe nuüe nulle part ailleurs. 140 nationalités. Ils ont décidé de se battre pour la France alors que ça n'était pas leur pays. Pourquoi choisir de vous engager? Vous étiez polonais, vous êtes maintenant français. C'est quoi l'esprit légion?
– Tout à fait. J'étais étudiant. J'avais 25 ans. Au bout d'un an, je me suis aperçu que ce n'était pas ce que je recherchais. Attiré par l'aventure, les voyages, le dépassement de moi-même je me suis tourné vers la Légion étrangère. J'ai rencontré un ancien légionnaire qui m'a transmis le flambeau de la rigueur, de la solidarité, de la fraternité d'armes et je suis là.
– A.-C.Coudray: Merci. Bon défilé. Vous êtes plus lents que les autres. Pourquoi 88 pas au lieu de 120?
– C'est un héritage de l'époque de l'Empire. Les soldats d'autrefois défilaient à 88 pas et on a hérité de cela.
– A.-C.Coudray: Vous êtes le seul régiment à ne pas vous séparer à l'arrivée.
– Oui.
– OuL Pour votre fidélité envers la Légion étrangère, mais également en particulier envers les pionniers de la Légion étrangère, je souhaite vous remettre cet C'est l'insigne C'est l'insigne extrême C'est l'insigne extrême envers l'institution.
– A.-C.Coudray: Me voilà recrutée. Je ne suis pas sûre de vous rejoindre.
– J.-P.Pernaut: Rejoignez-moi! Belle image. Merci aux légionnaires de leur gentillesse extrême avec Anne-Claire. Gilles Bouleau, avant de nous rejoindre ici, vous êtes avec un homme extraordinaire. On parlait des innovations qui vont marquer ce défilé. La plus formidable n'est pas une innovation de l'armée, racontez-nous.