logo Le moteur de recherche de la télé

Les préparatifs

Défilé du 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 7h00 sur TF1

–  D.Brogniart: Vous êtes fréquemment obligés d'intervenir comme ça. C'est impressionnant. Ça descend très vite. Il faut intervenir le plus rapidement possible.
– Exactement. L'objectif est que la machine reste le moins longtemps possible en l'air car il y a des enjeux pour le pilote. Il faut éviter aussi d'attiser les flammes.
– Denis Brogniart : On est en train de libérer les cordes. C'est un travail très engagé de descendre de 30m de haut, avant d'intervenir directement sur le Vous êtes certes des pompiers, mais vous êtes aussi des militaires aguerris à ce type d'opération.
– Ça nous permet d'avoir ce savoir-faire, de travailler en sécurité. sécu rité.
– Denis Brogniart : Les sapeurs sont prêts à intervenir avec la poche de 1 000L d'eau qui estjuste derrière. Le feu est en train d'être allumé de l'autre côté. 500 sapeurs seront détachés cet été pour combattre les feux de forêt dans le sud de la France.
– Tout à fait. Ils y sont depuis le 20 juin. Ils sont engagés avec 60 engins de lutte contre l'incendie, en renfort des pompiers territoriaux.
– Denis Brogniart : Ceux que vous voyez ici se rendront dans le sud de la France et seront mobilisés au mois
– Tout à Pour remplacer ceux qui sont actuellement dans le sud de la France.
– Denis Brogniart : Comment se passent ces opérations pour être le plus rapide et le plus efficace possible?
– Toutes les manoeuvres sont répétées toute l'année. Les sapeurs ont très peu de paroles à avoir. Ils connaissent les gestes à suivre. Depuis la 1re bâche d'eau, on apporte l'eau dans l'établissement puis, elle sera divisée en plusieurs lances pour attaquer le feu. Il y aura une lance par flan pour circonscrire le feu.
– Denis Brogniart : Ces gens sont aguerris, mais c'est un métier dangereux, compliqué où il faut respecter les consignes à la lettre.
– Tout Chaque année, on a malheureusement notre lot de morts et de blessés sur feu. Il faut absolument respecter les manoeuvres qui sont répétées le plus souvent possible.
– Denis Brogniart : La 1re lance a été alimentée en eau. Il y a un groupe électrogène. Des palettes brûlent à côté du château de Saint-Germain-en-Laye.