logo Le moteur de recherche de la télé

Les préparatifs

Défilé du 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 7h00 sur TF1

– On va faire monter une dizaine de personnels dans le Caïman pour travailler en interopérabilité. Nous avons choisi de faire descendre les personnels au moyen du rappel.
– Denis Brogniart : J'aurai la chance de descendre en hélitreuillage en compagnie du capitaine. Je suis avec le colonel Pierre, qui sera l'un des pilotes du Caïman. Comment allez-vous procéder pour être le plus efficace possible avec les sapeurs-sauveteurs?
– L'hélicoptère va venir se placer en stationnaire, c'est-à-dire arrêté au-dessus de la zone d'intervention. Une fois stable, le largueur, dans la soute de l'appareil, fera un guidage des pilotes pour affiner la position de manière à déposer précisément les sapeurs-sauveteurs sur la zone d'intervention.
– Denis Brogniart : C'est dans 30mn que l'on vous retrouvera dans l'hélicoptère, Anne-Claire, pour débuter cette opération. J'aurai la chance, avec cet hélicoptère de combat, de participer au défilé aérien sur les Champs-Elysées. Il faut se préparer. On y va!
– J.-P.Pernaut: A tout à l'heure. On revient près des Champs-Elysées où tout commence à se préparer avec l'arrivée de la Garde républicaine avec ses 250 chevaux qui vont défiler dans moins de 2 heures.
– Eugène Lefebvre : Regardez ce flot spectaculaire de cavaliers qui sont en train de sortir de la caserne. Pas moins de 237 chevaux. Ils entament leur grande traversée de Paris. Ils traversent tout Paris jusqu'à la place de l'Etoile. Il y a énormément de badauds déjà présents pour les saluer sur leur passage. C'est là que l'on prend conscience de la popularité de cette formation. Ces gardes républicains, les Français les voient de plus en plus dans les rues de France. Ils font des opérations de protocole, mais ils sont aussi dans les rues pour faire des opérations de sécurité publique et de maintien de l'ordre. Je vous propose de débuter notre chemin. On va remonter le long du convoi qui s'étire sur de nombreux mètres dans les rues de Paris. Les chevaux se ressemblent. Ils sont tous de la même couleur. On appelle ça une robe. Ils ont tout la même robe. Une robe par escadron.