logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 12h55 sur France 3

capture
–  A. Pasteur: Un peu moins de 3.000 mètres de dénivelé aujourd'hui, une étape qui s'annonce très animée.
– L. Luyat: Nous sommes ici à Brioude, pour la deuxième fois ville étape. Saint-Etienne en revanche a très souvent accueilli le Tour de France, avec quatre grandes personnalités...
– F. Ferrand : Oui, on pourrait citer beaucoup de Stéphanois, bien entendu en dehors du football! Bien sûr, Muriel Robin, dont les parents tenaient un magasin de chaussures, on pourrait parler aussi de Bernard Lavilliers. Et puis un grand musicien, Jules Massenet, qui était originaire aussi de Saint-Etienne. Barthélémy Thimmonier aussi, qui en 1830 a inventé la machine à coudre!
– L. Luyat : Merci beaucoup Franck! On vous propose une caméra embarquée sur l'étape d'hier qui a vraiment marqué les esprits... De formidables images d'hier avec nos deux Français à l'arrivée. Des enjeux très importants aujourd'hui, Marion. Déjà, Julian Alaphilippe peut grappiller encore des secondes, il y a une bonification importante à 13 kilomètres.
capture
– M. Rousse : Oui, il y aura cette ascension de plus de 3 kilomètres à 7% de moyenne, Julian va peut-être jouer le sprint de bonification, il y aura 8 secondes à aller chercher.
– L. Luyat : Et Thibaut Pinot est 3e, il est sur le podium pour l'instant. La bonne opération qu'il a faite, c'est qu'il a pris de l'avance sur
– M. Rousse : Il est exceptionnel depuis le début de ce Tour de France, il est là où on l'attendait, il évite les pièges et il montre que les sensations sont très bonnes. Tous les feux sont au vert pour qu'il aille chercher un bon résultat, après on ne va pas s'enflammer non plus, il a 19 secondes d'avance sur Geraint Thomas. La route est encore longue.
– L. Luyat : On l'écoute, juste avant le départ...
– R. Gaudin : Comment vous vous sentez?
– Ça va, j'ai un peu mal aux jambes ce matin, je sens qu'on a fait une grosse étape hier. Mais c'est pareil pour tout le monde.
– R. Gaudin : Ça va démarrer fort dès la première difficulté à 30 kilomètres du départ. Il y a l'envie d'en remettre un coup?
– On verra!
capture