logo Le moteur de recherche de la télé

12/13 Dimanche


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 12h10 sur France 3

capture
– Là, je suis obligé de les afficher, mais si je vends du citron, je n'ai pas besoin de dire qu'il y en a puisque c'est pour l'alimentation, pas pour le cosmétique.
– Les gammes plus naturelles se développent tous azimuts dans le secteur de la beauté. Exemple dans ce salon de coiffure: ICI, on rencontre de nombreuses femmes qui ne supportent plus les teintures chimiques.
– Cuir chevelu très rouge, qui me démangeait, ça prenait un peu sur le visage... C'était insupportable.
– Perte de densité au niveau de la chevelure, chute de cheveux, et surtout, le soir après l'application, des démangeaisons.
capture
– On va retravailler cette partie-là pour manger le cuivré qui n'a pas été assez neutralisé la fois d'avant.
– Ces clientes sont donc passées de la chimie à la couleur végétale et les coiffeuses ont dû s'adapter à la demande.
– Ça a été un réel apprentissage parce que ça n'a rien à voir avec la couleur chimique traditionnelle. On s'est d'abord formées. Il n'y a pas une recette précise qui va marcher sur toutes les personnes, c'est au cas par cas et chacun va avoir sa propre soupe.
– Une soupe personnalisée qui connaît de plus en plus de succès. Certaines clientes font des kilomètres pour venir faire leur couleur car cette recette végétale semble avoir de nombreuses vertus.
– On retrouve les cheveux de sa jeunesse, pratiquement. Ils s'étoffent, je ne les perds pratiquement plus.
– Et ce changement en a entraîné d'autres. Ici, plusieurs clientes ont fini par faire un grand ménage dans leur salle de bains.
– C'est une prise de conscience au fur et à mesure. Je n'ai pas envie d'absorber des toxiques tous les jours.
– Dentifrice, gel douche, savon, les crèmes aussi... On essaie de prendre les choses les plus naturelles possibles.
capture