logo Le moteur de recherche de la télé

Edition spéciale 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 7h00 sur France 2

–  Isabelle, vous êtes l'une des responsables du recrutement à la DGSE, expliquez-nous à quoi sert ce premier sas d'entrée?
– Ce bâtiment sert à l'intégralité des entretiens. Quand un candidat vient pour un recrutement à la DGSE, c'est le premier contact qu'il a. C'est là où se passe les entretiens RH, métier et également des tests.
– Comment êtes-vous allés les chercher ces dernières années?
– Depuis 18 mois, on a vraiment développé la communication. L'intégralité de nos offres d'emploi se fait au nom de la DGSE. On participe à des forums de recrutement. Le plus gros enjeu en termes de recrutement, ce sont les profils techniques: des ingénieurs ou des techniciens dans les grands domaines que sont le big data, la sécurité des systèmes d'information, les systèmes, les réseaux, la cryptologie, les
– Bonjour, Patrick Pailloux, merci de nous accueillir. Vous êtes le directeur technique de la DGSE. Ce titre peut paraître un peu plat alors que le domaine que vous couvrez est absolument stratégique?
– Il faut à tout prix qu'on suive la technologie, qu'on innove en Donc, on ne peut pas faire du renseignement comme on faisait dans le temps, brancher deux pinces crocodiles sur le téléphone puis écouter des communications. Le renseignement, c'est comme le cyclisme: si vous arrêter de pédaler, vous tombez! Donc, il faut qu'on suive la permanence, il faut à tout prix qu'on aille vite.
– Nous allons quitter la DGSE. Vous aurez compris quel est le sens ces quatre lettres. c'est le sens du devoir que nous avons vu à travers les témoins qui nous ont parlé. c'est le travail en groupe, en collectif, il n'y a pas de vedette à la DGS E. Et c'est l'excellence reconnue par les alliés de la France, redoutée par ses ennemis. Mais je serais tenté d'ajouter une dernière lettre: le comme l'humilité, c'est cette lettre qui transcende les quatre précédentes.
– J. Bugier : Voilà pour cette immersion passionnante à la DGSE. Vous avez parlé d'humilité...
– P. Servent : Oui, c'est ce qui m'a frappé lors de cette immersion au sein de la DGSE.
– J. Bugier : C'était compliqué d'obtenir les accords pour pouvoir tourner là-bas?