logo Le moteur de recherche de la télé

Edition spéciale 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 7h00 sur France 2

–  Gestion du stress, techniques de maintien de l'ordre, l'exercice doit être le plus fidèle possible à la réalité. Est-ce qu'avant de partir en manifestation, vous vous dites que vous allez peut-être blesser quelqu'un ou vous-même être blessé?
– On ne se prépare pas pour blesser quelqu'un mais pour remplir une mission. Après, le risque d'être blessés, nous, oui. Après, si une personne de la population est blessée, c'est malheureux, ce n'est pas notre souhait.
– Comment vivez-vous ça, autant de violence, même si là ce n'est qu'un
– C'est éprouvant, sachant qu'on a un rythme d'emploi assez soutenu. Donc, on est là et on fait face à tout ça.
– Vous arrive-t-il d'avoir peur?
– Tout à fait car on ne sait pas ce qui va se passer et tout peut arriver sans forcément qu'on ait prévu certaines choses. Il faut donc être très observateur et vigilant.
– Les gendarmes mobiles réalisent l'un de ces stages de perfectionnement tous les deux ans. Le Centre d'entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier accueille une quarantaine d'escadrons chaque année.
– Le centre fête ses cinquante ans cette année. On fait du maintien de l'ordre et pas seulement. Bonjour, vous êtes chef du département intervention professionnelle, en quoi ça consiste?
– Le centre assure la formation dans l'intervention C'est l'ensemble des techniques et tactiques pour pouvoir maîtriser un individu et l'appréhender avec la force nécessaire.
– Vous formez des unités étrangères, notamment espagnoles?
– Oui, notre expertise est reconnue et nous avons un rayonnement à l'étranger. Nous avons d'ailleurs des camarades espagnols qui défilent à nos côtés.
– Une pensée particulière aujourd'hui pour l'un de vos collègues de promotion, le colonel Beltrane, décédé l'an dernier.
– J. Bugier: Merci Clément. On a retrouvé le pompier qui était aux côtés de Dimitri... Vous lui avez sauvé la vie, d'abord, bonjour à vous. On a eu peur, vous étiez coincé dans le bus! Est-ce qu'on réfléchit dans ces moments-là?
– C'est à l'instinct, c'est très rapide, on fait ce qu'on a
– J. Bugier : Vous avez conscience d'avoir eu un comportement héroïque?