logo Le moteur de recherche de la télé

Edition spéciale 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 7h00 sur France 2

– En fonction de la mission à remplir, il pourra accueillir jusqu'à cinq combattants dans la cabine pour des missions d'infiltration, d'appui au sol, de la lutte anti-navires ou pour aller chercher des soldats blessés sur le terrain. Selon les besoins, il peut être équipé d'un treuil supplémentaire kilomètres sans ravitaillement. Il devrait équiper à la fois l'armée de Terre.
– J. Bugier: Merci Nicolas. On vous retrouvera tout au long de la matinée avec la réalité augmentée et les bijoux technologiques... Je suis descendu de de la nacelle, c'est pas mal, 30m! On va retrouver Clément, qui est avec les chars Leclerc...
– On est arrivé à bon port. Il y a déjà quatre chars qui sont installés ici en haut des Champs-Elysées. Ils sont arrivés en convoi exceptionnel qu'on a pu suivre. Je voulais vous montrer les chenilles, qui sont en aluminium mais pour ne pas abîmer les Champs-Elysées, on a mis des patins en caoutchouc. Les derniers chars devraient arriver d'ici quelques minutes.
– J. Bugier: Merci, on vous retrouve tout à l'heure. Les chars sont en train de passer, ça fait beaucoup de bruit! On va poursuivre...
– Je suis avec l'école des mousses, les plus jeunes militaires de ce défilé du 14 Juillet. C'est un honneur de défiler sur les Champs-Elysées?
– Oui, ce n'est pas donné à tout le monde, surtout à 17 ans. On a plutôt tendance à regarder le défilé.
– L'école des mousses fête ses dix ans de réouverture cette année, c'est donc un anniversaire pour ces jeunes futurs matelots!
– J. Bugier: Merci. Nelson Monfort, comment vous allez? Je crois que vous êtes côté public...
– Bonjour à tous. Je vais très bien par ce soleil naissant qui nous accompagne sur les Champs-Elysées. C'est une très jolie rencontre. A mes côtés se trouvent la maman d'Isabelle, le petit frère Maxence et puis le Saint-Cyrien Louis, 22 ans. Vous allez défiler dans quelques instants, comment vous sentez-vous? Une semaine de préparation intense. Maintenant, c'est le grand jour et on est prêt.
– J'imagine que tu es fier de ton grand frère...
– Oui, du coup je me demande si dans le futurje pourrais faire ça!