logo Le moteur de recherche de la télé

Edition spéciale 14 juillet 2019


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 7h00 sur France 2

– On s'est rendu sur zone, on a apprécié l'environnement, on a fait Le choix a été de faire un appui patins...
– M. Drucker : C'est un stationnaire pas comme les autres car on est sur un seul patin...
– Oui, on prend appui sur le sol dans la mesure où on a une pente compatible avec la manoeuvre.
– M. Drucker: Et il ne vaut mieux pas que la pale touche la paroi!
– Oui, c'est tout l'apprentissage qu'on a au travers de notre centre de vol en montagne. On est formé à différentes manoeuvres. Avec l'expérience, avec l'accumulation des heures...
– M. Drucker : La météo change très vite en montagne...
– Oui, en montagne, la météo évolue rapidement et le relief modifie énormément les écoulements... Il y a les rabattants, les ascendants, il faut apprendre à faire avec ça.
– M. Drucker : Combien d'interventions cette année?
– Je vais plutôt vous donner les chiffres de l'année dernière, on personnes secourues.
– M. Drucker : Je vous remercie.
– J. Bugier: Merci Michel. Je suis en train de me préparer pour prendre place dans cette nacelle. On va prendre un peu de hauteur avec les pompiers de la brigade de Mais d'abord, on va retrouver la garde républicaine qui est en train de converger vers les Champs-Elysées...
– Oui, nous suivons à moto les 237 chevaux de la garde républicaine et Pour le moment, les chevaux sont au pas et j'aimerais vous reparler des timbaliers de la fanfare. Ils dirigent les chevaux uniquement avec leurs pieds. Sachez qu'une partie du régiment défile au trot assis, la fanfare, c'est du trot enlevé... Il faut faire attention aux chutes, il y en a eu 3 lors des répétitions. On se retrouve tout à l'heure...
– J. Bugier : A tout à l'heure. J'ai pris place à bord de cette nacelle dans un très joli camion de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris qui a connu une année particulière, vous avez perdu plusieurs de vos collègues. On y pense, à la mort, en opération?
– Un petit peu, mais pas plus que ça. On fait notre travail, on est entraîné pour ça.
– J. Bugier : Cette année a été dure?
– Oui, il y a eu la rue de Trévise et nos deux collègues, il y a eu la rue Erlanger et Notre-Dame...