logo Le moteur de recherche de la télé

Messe


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 6h00 sur France 2

–  O Christ, prince de la paix, nous te prions pour notre Saint-Père, le pape François, pour nos évêques et tous ceux à qui tu confies des responsabilités dans ton Eglise. O SEIGNEUR, EXAUCE-NOUS.
– Toi qui t'es fait semblable à nous, rends-nous semblables à Toi. Fortifiés par les sacrements et plus particulièrement celui de l'Eucharistie, que nous sachions être acteurs de pardon et de miséricorde.
– O SEIGNEUR, ECOUTE-NOUS.
– Que vienne Ton règne de justice et de paix. Suscite les artisans de paix, notre pays a besoin, et soutiens nos efforts pour la concorde entre les peuples.
– Accorde-nous de te glorifier par nos actes. Qu'ils soient empreints de vérité, de douceur et de charité.
– Seigneur Jésus, qui te tiens au milieu des croyants rassemblés en ton nom, écoute les supplications de ta famille et daigne répondre à ses appels. Toi qui règnes pour les siècles des siècles.
– AMEN.
– La procession des offrandes est ouverte par la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris. Ces offrandes sont emportées par le commandant Frédéric, soigné aux Invalides actuellement, et Gervais, ancien militaire pensionnaire de cette même institution qui accueille les blessés de guerre.
– Prions ensemble au moment d'offrir le sacrifice de toute l'Eglise.
– POUR LA GLOIRE DE DIEU ET LE SALUT DU MONDE.
– Regarde, Seigneur, les dons de Ton Eglise en prière. Accorde à Tes fidèles qui vont les recevoir la grâce d'une sainteté plus grande. Par Jésus, le Christ,
– Le Seigneur soit avec vous.
– ET AVEC VOTRE ESPRIT.
– Elevons notre coeur.
– NOUS LE TOURNONS VERS LE SEIGNEUR.
– Rendons grâce au Seigneur notre Dieu.
– CELA EST JUSTE ET BON.
– Vraiment il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce toujours et en tout lieu, à Toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant. Oui, nous le reconnaissons. Afin de secourir tous les hommes, Tu mets en oeuvre Ta puissance et Tu Te sers de notre condition mortelle pour nous affranchir de la mort. Ainsi, notre existence périssable devient un passage vers le salut, par le Christ, notre Seigneur.