logo Le moteur de recherche de la télé

Messe


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 6h00 sur France 2

– Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: "Et qui est mon prochain?" Jésus reprit la parole: "Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits. Ceux-ci, après l'avoir dépouillé et roué de coups, s'en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin. Il le vit et passa de l'autre côté. De même, un lévite arriva à cet endroit. Il le vit et passa Mais un samaritain, qui était en route, arriva près de lui. Il le vit et fut saisi de compassion. Il s'approcha et pansa ses blessures en y versant de l'huile et du vin. Puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit 2 pièces d'argent et les donna à l'aubergiste, en lui disant: "Prends soin de lui. Tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai." Lequel des 3, à ton avis, a été le prochain de l'homme tombé aux mains des bandits?" Le docteur de la loi répondit: "Celui qui a fait preuve de pitié envers lui." Jésus lui dit:"Va, et toi aussi, fais de même." Acclamons la Parole de Dieu.
– LOUANGE A TOI, SEIGNEUR JESUS.
– C'est monseigneur Antoine de Romanet, évêque aux armées françaises, qui prononce l'homélie.
– L'Evangile que nous venons d'entendre fait retentir la question la plus décisive de nos existences: "Que dois-je faire pour avoir part à la vie éternelle?"Cette question ne va pas de soi. L'existence de la vie éternelle était claire pour les Pharisiens, mais pas pour les Saducéens. Et, dans cette question, il y a déjà un lien essentiel: "Que dois-je faire pour avoir part à la vie éternelleî", non pas"Que dois-je penserî", non pas"A quel groupe religieux dois-je adhérer?" Mais "Que dois-je faire, très concrètement, dans mon existence?" Jésus commence par renvoyer à la loi, cette loi centrée sur l'amour de Dieu et du prochain. Cette loi que Jésus vient porter à son achèvement. Nous sommes ici à un point central d'articulation entre le Première et la Nouvelle Alliance. Il s'agit de passer de l'amour de la loi à la loi d'amour, à partir d'une question décisive: "Qui est mon prochain?