logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 2h20 sur TF1

– Le jour tant attendu est arrivé. L'expert de la DRAC se présente enfin, appareil photo en bandoulière. Pendant 2 heures, il va décortiquer le bâtiment, photographier et scruter chaque centimètre carré de l'édifice.
– De façon générale, il faut tout photographier. Je me suis focalisé sur des détails comme la niche sculptée, les anges, les morceaux de peinture murale que l'on commence à voir au niveau de l'échafaudage. Ce sont les parties intéressantes du dossier. La crypte également. La crypte dans son ensemble, les voutes, l'arête et cetera.
– Au premier coup d'oeil, vous pouvez déjà sentir
– C'est une belle chapelle. Mais ce n'est pas à moi de donner un avis sur la valeur par rapport à la demande de classement de Mme de Saint-Exupéry.
– Vous êtes angoissée, là ?
– Ecoutez... un petit peu. C'est pas gagné, de faire classer cette chapelle. Doncje croise les doigts. En Périgord noir, il y a assez peu de chapelles Renaissance avec des peintures du début du XVIe siècle. Vous avez regardé la sacristie ?
– Oui, je l'ai bien vue.
– En fin d'après-midi, l'expert repart, sans un mot. L'attente commence pour Angélique. Au moins un an avant un classement potentiel : trop long pour Angélique qui va poursuivre les fouilles à ses frais.
– On aura des surprises.
– La chapelle et ses cryptes, c'est une mine d'or pour attirer de nouveaux visiteurs. Angélique ne va pas tarder à faire de nouvelles découvertes. Coups de marteau En Bretagne aussi, Chantal et Robert Tétrel vont avoir une drôle de surprise. Ce matin, ils ont un rendez-vous bien mystérieux. Sur la dune du Corréjou, le sculpteur, François Breton, réalise un calvaire monumental de 300 sculptures.
– Ca, c'est quoi ?
– Il reçoit les stigmates.
– D'accord.
– Si je peux, je mettrai des tiges de cuivre pour montrer les rayons.
– Voilà de l'imagination.
– Le sculpteur souhaite leur offrir, pour les jardins de l'abbaye, une statue de saint François. La livraison se fait par la mer. 1 1km de côte à côte à la rame. A l'arrivée, Robert Tétrel est là pour accueillir la curieuse équipée et son étrange fardeau.