logo Le moteur de recherche de la télé

Soir 3


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 0h05 sur France 3

– Les restrictions d'eau sont également imposées aux agriculteurs, pour qui la situation devient dramatique. En Louisiane, la tempête tropicale Barry arrive sur les côtes. Elle provoque déjà de sérieuses inondations. La visite d'Agnès Buzyn aux urgences de La Rochelle a tourné Chahutée par des personnels grévistes, la ministre de la Santé a écourté son déplacement. Invitée du Soir 3, la rappeuse Chilla. Signature vocale, textes incisifs, la jeune artiste s'est imposée en moins de deux ans. Elle vient nous présenter son premier album studio, "Mun". Rencontre à la fin de ce journal. Trois ans après l'attentat de Nice, la ville célébrait ce soir la Fête nationale. Dans le ciel de la baie des Anges, un feu d'artifice baptisé "Renaissance". Personne n'a oublié les 86 morts, les nombreux blessés et le traumatisme de ce 14 juillet 2016. Demain, un hommage sera rendu aux victimes...
– C'est un feu d'artifice pas comme les autres qui a illuminé la promenade des Anglais ce soir. Alors que des milliers de spectateurs regardaient les fusées multicolores, tous gardaient en mémoire le carnage d'il y a trois ans, le parcours du camion tueur dont les images avaient fait le tour du monde.
– C'est très important de refaire ce feu d'artifice sur la promenade des Anglais, trois ans après le drame qui a eu lieu ici. C'est important que la population se retrouve ici, tous ensemble.
– Ça me touche parce qu'il y a trois ans, on était là, on a eu beaucoup de chance. Donc, chaque année depuis trois ans, on vient. Là, c'est le premier feu d'artifice
– Parce qu'il n'était pas possible de faire comme un 14 Juillet normal, les festivités ont eu lieu le 13 et, à la demande des familles de victimes, le feu a été tiré depuis une barge dans le prolongement de la promenade des Anglais.
– J'ai eu beaucoup de témoignages de gens qui ont secouru et qui après n'ont plus pu vivre ici. Je pense à eux et à tous ceux qui sont morts, surtout les enfants.
– On est obligé d'y penser quand même. Mais on vient ici en hommage à ceux qui sont venus et ne sont plus rentrés chez eux.