logo Le moteur de recherche de la télé

Fort Boyard


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 0h15 sur France 2

– Allez-y, suivez-le. *-Comment finir ce journal sans avoir une pensée émue pour Patrice Laffont dont nous sommes sans nouvelles depuis 20 ans maintenant. Lui qui venait alors d'achever sa 10e saison en tant qu'animateur de "Fort Boyard".
– Ce printemps comme tous les 30 ans, je me décidai à faire le grand ménage. C'est ainsi que ma petite fourmi ouvrière fit une étrange découverte sous une couche de poussière. Patrice! Qu'est-ce que vous faites là? Ça fait 20 ans qu'on vous cherche partout.
– 20 ans? Vous êtes sûr? Je suis quand même très bien conservé.
– Cette rencontre tombait à point nommé. J'avais travaillé tout l'hiver sur une machine qui devait envoyer les candidats dans le passé. Rien de tel pour fêter les 30 ans qu'un petit voyage dans le temps! Et qui serait le meilleur pour guider les candidats dans le passé qu'un ancêtre qui pensait encore y habiter?
– Mesdames, mesdemoiselles et messieurs...
– Hop hop! Patrice, je dois vous le dire, vous n'êtes plus l'animateur.
– Ah bon?
– Et l'autre mauvaise nouvelle, c'est que depuis qu'on vous a retrouvé, j'ai comme l'impression que vous subissez quelques petites de mémoire.
– Je suis content carj'ai eu peur que vous me disiez que je n'étais plus l'animateur.
– C'est pas vrai...
– Qu'est-ce que c'est que ça?
– Les gars, je la reconnais. 'On y est?
– Le logo?
– Nous sommes en 1990. On va donc faire un petit voyage dans le temps grâce à P.Laffont. Camille est en train de le rejoindre, regardons.
– Bonjour. Vous êtes bien Camille?
– Oui.
– Vous avez un physique de Miss France.
– C'est vrai? On me l'a déjà dit.
– Moi-même à l'époque, j'étais plutôt pas mal... Je vais vous montrer. Ça vous dit? On y va. Cette musique...
– C'est toujours la même.
– Ça s'appelait "Les clés de Fort Boyard" à l'époque. Là, j'étais magnifique. Il était beau gosse, Passe-Partout.
– Regardez comme je cours bien.
– Comme ça.
– A l'époque déjà, on se rendait de cellule en cellule mais le fort était un peu différent. On faisait un petit truc avec des bouts de ficelle mais il y avait une épreuve formidable, mythique, c'était le Sable.