logo Le moteur de recherche de la télé

Fort Boyard


diffusion le dimanche 14 juillet 2019 à 0h15 sur France 2

– Le 1er qui chute du plot ou touche le sol perd le duel. Pour ce duel, j'ai choisi Arnoha. Que le meilleur gagne. Bonne chance.
– La vache!
– Elle est trop forte.
– Je vais vous envoyer valser.
– Ça clashe!
– La provoc.
– Qui va participer à ce dernier face-à-face? La flèche de Rouge va nous donner son nom. C'est pour Oli!
– Allez, allez!
– C'est le moment!
– Lui aussi sait faire un show.
– Il est fou. Attention.
– Ouais! C'est ça. Tu l'as, frère. Tu as le temps. Concentration. Respire. Frère, c'est parfait.
– C'est du rythme. C'est comme du peura. C'est du peura.
– Tu sautes trop tard.
– Fais pas le malin!
– Tu fais trop le malin, frère!
– T'es trop con!
– Eh, Oli, retourne te coucher!
– Pardon, les gars.
– C'est incroyable...
– Tu peux retrouver ton équipe.
– T'inquiète.
– Bravo, Arnoha. Tu as sauvé notre honneur.
– Le gong retentit. Le chrono repart. Nous allons continuer notre quête de clés. Sincèrement, bien joué, vous en avez 2 sur les 3. On continue dans cette dynamique. Passe-Muraille a besoin de quelqu'un.
– Au drey!
– Reste ici dans la cage. On a été envoyés dans la cage au moment où nous étions devant le Grand Hôtel. Repartons là-bas. A tout de suite.
– Passe le bisou à Rouge de ma part.
– Et quant à vous, n'oubliez pas, notre grand jeu de l'été continue. La possibilité de remporter 20 000 euros ou une voiture, tout cela, c'est avec le chef Willy.
– Je sais très bien que vous êtes ici pour tenter de jouer à notre grand jeu de l'été pour gagner ceci. Dès ce soir, nous mettons en jeu en plus une superbe console de jeu familiale. Ecoutez bien la question. Bonne chance VOUS.
– Soyez les bienvenus Le Grand Boyard Hôtel. L'hôtel est à l'abandon, cela dit, il y a quand même l'espace de réception qui existe. C'est justement là où l'un d'entre vous va aller comme bagagiste. L'idée est de passer tous les bagages qui se trouvent à la réception dans l'ascenseur. Qui va y aller? McFly, on compte sur toi.
– C'est pour toi! C'est toi qui as la carrure.
– Tu as été absolument brillant jusqu'à présent. Ça ne va pas changer. Attention, 3, 2, 1, on y va!