logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 20h00 sur TF1

capture
–  Tout est ouvert?
– Rien n'est fermé.
capture
– Enfin, le go. Les équipages cavalent vers une cinquantaine d'appareils disséminés dans tout le pays. Bombardiers, chasseurs, ravitailleurs, AWACS et son immense radar rotatif. Car Poker, c'est une énorme opération qui va mobiliser une large partie de l'armée de l'air: commandos, contrôleurs aériens et bien sûr, pilotes. Chez eux, pas d'état d'âme, même s'ils sont conscients de leur rôle dévastateu r.
– Il y a toujours une interrogation morale car le dernier responsable de l'utilisation d'une arme, c'est la personne qui presse la détente. Mais il faut être préparé à exécuter cette mission.
– Istres, Mont-de-Marsan, Luxeuil, Saint-Dizier et donc, Avord. Au décollage, les vagues d'assaut se succèdent. Avec elles, les groupes de jets qui, pour plus de réalisme, vont jouer le rôle des méchants. Nous allons suivre cette guerre virtuelle depuis les avions radars et ravitailleurs. Avec, dans les Cockpits, du jamais vu: les enveloppes pour authentifier le code de la mission qui tombe à la radio. L'enveloppe contient la même litanie absconse de lettres, de chiffres, de noms d'animaux. Départ validé. Cap vers la Bretagne. Le raid se met en place avec une vingtaine de Rafale ravitaillés en vol au-dessus de l'Atlantique puis, direction Nice, 2d ravitaillement. A 540km/h, un peu compliqué de viser dans 60cm pour entrer en contact avec un autre appareil. Au moins, la zone est calme. A des dizaines, voire à des centaines de kilomètres, des formations amies engagent des combats, sans munitions, mais farouches pour nous dégager le passage. Des duels vécus sur les écrans et dans les écouteurs des spécialistes de l'AWACS. *- On est éclairés à 2h, 30 nautiques. *- Reçu. On vire à droite. On monte, on accélère. On est dans la menace. Le master armes est levé. On tire. Missile parti. Ça dégage!
– Pour le pilote de ce bombardier juste à côté de nous, il va être temps de plonger et de tirer le missile. *- C'est la capacité du système. Ça évolue à très grande vitesse et à très basse altitude, quelles que soient les conditions météorologiques.
capture