logo Le moteur de recherche de la télé

L'actu

50mn Inside


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 17h50 sur TF1

– Vous choisissez ce que vous voulez
– Je vais commencer par cette pub. Bonjour. S'il vous plaît. Waouh!
– Qu'est-ce qui vous fait dire "waouh"?
– Les dégâts du temps qui passe.
– Vous avez quel âge, là?
– C'était y a 20 ans. J'ai 25 ou 26 ans. Je crois que c'est mon 1erjob
– 1998, Gilles Lellouche apparaît pour la 1re fois à la télévision, dans une publicité pour un jeu à gratter.
– 5 francs.
– Y en a qui ont de la chance.
– Je vais plutôt en reprendre un autre. J'étais mort de trac. Le réalisateur me demandait de sourire à la fin du film, et je n'y arrivais pas. J'ai cette espèce de petit air narquois. J'avais le trac, et j'arrivais pas sourire. Ça a été mon 1er cachet. Etj'ai offert une paire de chaussures à mon père pour le remercier d'avoir cru en la possibilité que son fils puisse faire de la comédie. J'étais très fier d'avoir fait ça.
– C'est un métier qui vous aide à apprendre à vous aimer?
– A moins me détester, on va dire. M'aimer, c'est un grand mot.
– La nuance est importante. Quel est le prochain voyage?
– On va rester encore dans cette espèce de chronologie de ma vie. Le Sidaction, si je me souviens *Musique rythmée.
– 1998, Gilles Lellouche est choisi par Pascal Obispo pour réaliser le clip de la nouvelle chanson de l'association Sidaction, "Sa raison
– Oui, mais c'est sa raison d'être..
– Sa raison d'être..
– En parallèle de ma carrière d'acteur, j'ai eu une carrière de réalisateur de clips pour gagner ma vie. Etj'ai réalisé, notamment, ce clip pour le Sidaction. Et donc on s'est retrouvés pendant jours avec toutes les stars. Etienne Daho, Laurent Voulzy, Souchon". C'était extraordinaire. C'était un super souvenir.
– J'ai lu une anecdote. Obispo vous a demandé d'imiter De Niro.
– A son anniversaire, il m'a demandé d'imiter De Niro devant Johnny Hallyday. J'ai eu un problème de trac. J'ai fait une imitation pathétique. Je me suis tapé un four monumental. Je suis rentré chez moi me coucher et je me suis demandé pourquoi j'avais fait ça.
– C'était le moment.
– Je l'ai raté complètement. Un four total, un bide.
– Vous faites bien De Niro?