logo Le moteur de recherche de la télé

La folie du tatouage

Les docs du week-end


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 16h00 sur TF1

– sont moulues à la meule de pierre. C'est la farine qui sort de la meule. J'y vais avec la main. Hmm... Ca, c'est bon, ça. Grâce à la meule, le goût change. Plus fruité.
– Même avec une faible production, Emanuele a réussi son pari. et il exporte même à l'étranger. A Bocognano, en Corse-du-Sud, c'est le grand jour pour Véronique et Bernard.
– La foire annuelle à la châtaigne, rendez-vous incontournable Le couple y participe depuis 20 ans. Et même s'ils vendent aussi à Paris,
– Les sachets, tu les laisses. On va les mettre là.
– Et la pression est grande.
– C'est le moment crucial de l'année. On a travaillé, on est là pour valoriser le produit, pour vendre, aussi. Il faut le dire. C'est notre salaire.
– Bonjou r. Je voudrais des marrons glacés.
– Vous avez ces ballotins. Il y en a 5-6 de format moyen. Ce sont les mêmes avec le noeud fermé. Il a très bon goût. Et j'aime ça, je suis gourmand.
– l':u-Inrn unfrn rnnfifllrnî _ _ _ _
– Quelques mètres plus loin, Emanuele fait goûter une de ses créations à base de châtaigne. on fait chauffer de l'eau. On le fait n'importe où en montagne. Ce produit énergétique, l'idée vient de garder les châtaignes sèches en bouche en les laissant fondre pour avoir de l'énergie. Goûtez pour me dire. Ma fille vous le passe. Pour le monsieur, on a l'autre.
– C'est mélangé avec ?
– Il y a de l'eau. Juste pour le réhydrater. Eau chaude, châtaigne, noisette. C'est une base neutre. Vous pouvez l'agrémenter.
– Agréable au goût. On a parfois des produits...
– C'est la noisette de Cervione et la châtaigne de Pianello, une châtaigneraie millénaire.
– Ce muesli fait l'unanimité. Il va pouvoir le commercialiser très vite.
– Ca, c'est fait.
– Véronique a aussi rencontré beaucoup de succès et vendu, comme elle l'espérait, 80% de ses marrons glacés.
– La journée a été bonne. On a retrouvé nos clients habituels. C'est le côté sympathique de la foire, c'est ça qui est important.
– Depuis des siècles, l'immortelle et la châtaigne poussent naturellement en Corse. Et des passionnés comme Emanuele, Véronique, Marie se donnent du mal pour faire vivre ces emblèmes du terroir.