logo Le moteur de recherche de la télé

La folie du tatouage

Les docs du week-end


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 16h00 sur TF1

capture
– Bonjou r.
– A commencer par Brigitte, sa soeur cadette, et Alain, son papa.
– Salut, Sylvain. Ça va ?
– Oui. Et toi?
– Je l'ai vu naître,
– Alors il était comment ?
capture
– C'était un beau bébé de 3,5 kilos passés.
– Je me souviens plus.
– Il était tout blanc. Voilà Sylvain tout petit. Un bébé pur et dur, qui commençait à se lever sur ses bras.
– Issu d'un milieu aisé, rien ne prédestinait Sylvain à devenir accro aux tatouages. Avec sa petite bouille d'ange, il vit une enfance sans histoires et ne porte aucun piercing ou tatouage. Aujourd'hui, à chaque fois qu'il revoit d'anciennes photos, ce caméléon a l'impression de voir un autre.
– Cette photo, c'était 6 mois avant mon 1er tatouage. J'étais bien rasé, j'avais une coupe de cheveux de jeune premier, une chemise. Là, je me trouve dégueulasse. Ah oui. Là, je me trouve... Là, typiquement, il y a 5 personnes qui sont pareilles. Plus je me fais tatouer, plus je me différencie et plus je suis à l'aise, car ma personnalité ressort.
– Ce n'est plus le bébé que j'ai connu. Mais ça ne me fait pas plus que ça... Non, je ne suis pas réfractaire à tout ça, pas du tout. On ne renie pas ses enfants parce qu'ils ont une passion.
– Si Alain se montre si tolérant avec son fils, c'est qu'il ne serait pas étranger à sa transformation.
– Tu m'as fait aimer les Rolling Stones depuis tout petit. Je m'étais fait tatouer la langue des Stones à Londres, et après, je t'ai emmené le faire aussi.
– J'ai la même.
– Tu avais quel âge ?
– Donc 1er tatouage
– Oui.
capture