logo Le moteur de recherche de la télé

Je quitte la France (2e partie)

Reportages


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 14h45 sur TF1

capture
– Mais Valérie, la maman, doit réussir son diplôme pour pouvoir prolonger son visa. En cas d'échec, ce sera le retour immédiat vers la France pour toute la famille. Au Panama, pas de problèmes de visa pour Nathalie et Christophe, les Toulousains. En créant une société avec 2.000E, ils ont obtenu un visa pour 10 ans. Depuis leur arrivée au Panama, ils n'ont pas quitté Gamboa.
– Choco est content de se promener.
– C'est cette maison quej'aimerais bien.
– Elle serait parfaite.
– Celle-là aussi.
– Ce serait mieux du côté du canal. Il y a plus de vent.
– Le problème : Carla, leur fille de 14 ans qui les avait suivis, est finalement repartie en Europe.
capture
– COUCOU, mon COGUI’.
– Cava?
– Tu as dansé ?
– Tous les jours de cette semaine sauf ce soir.
– Carla est partie vivre en Angleterre pour assouvir sa passion de la danse.
– Qu'est-ce que tu veux faire pendant les vacances ?
– Soit venir vous voir et si ce n'est pas possible, aller voir Manon.
– Je te fais des bisous et tu nous rappelles demain.
– Bonne nuit.
– On t'aime.
– Elle avait 2-3 mois à tuer avant de reprendre l'école au Panama. Et elle a eu l'opportunité d'aller faire un essai dans une école de danse en Angleterre. C'était son rêve d'aller dans cette école. Ça s'est tellement bien passé qu'elle a voulu y rester. On l'a donc inscrite dans une école anglaise pour qu'elle puisse vivre sa passion.
– Les moyens de communication d'aujourd'hui nous permettent de la voir tous les jours, plusieurs fois parjour. C'est difficile, mais un peu moins. Si on veut qu'elle revienne ici, il faut monter une école de danse.
– Mais la priorité aujourd'hui, ce n'est pas l'école de danse. Les Français doivent gagner leur vie. Nathalie a créé un atelier de scrapbooking.
– Aujourd'hui, on va faire un calendrier pour écrire toutes les choses que tu dois faire pendant la semaine. Le dessin du papier J'ai parlé de l'activité de scrapbooking et tout le monde m'a dit que c'était super car ici, il n'y avait rien pour les enfants. Il n'y avait que la danse classique pour les petites filles. Ce n'est pas le business qui va me permettre d'être milliardaire, mais ça me permet de m'épanouir.
capture