logo Le moteur de recherche de la télé

Je quitte la France (1)

Grands reportages


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 13h30 sur TF1

capture
– En venant au Panama, Nathalie et Christophe voulaient simplement donner un nouveau sens à leur existence. Comme parcourir chaque semaine ce En France, avec le stress et le rythme du travail, ils n'avaient même plus le temps de cuisiner. Ici, ils ont décidé de se remettre aux fourneaux.
– Là, c'est le rayonnage que je Les odeurs, les couleurs... Ce ne sont pas des fruits et des légumes qui ont voyagé.
– Ce sont des fruits de saison. C'est magique.
– C'est un véritable plaisir de cuisiner avec des bons produits et de découvrir des saveurs différentes. Les fruits n'ont plus du tout le même goût que ceux qu'on peut avoir en France.
capture
– C'est un fruit de la passion.
– Pour un dollar, on en a 2kg. Pour 1,5OE, en France, on aurait un petit fruit de la passion de la taille d'une balle de golf. C'est exceptionnel.
– En attendant de créer une entreprise au Panama, Nathalie et Christophe explorent le pays pour s'imprégner de sa culture. Un des moyens de mieux comprendre un pays, c'est aussi de rencontrer des Français qui s'y sont Lors de leur 1er séjour au Panama, ils avaient rencontré Sabrina et Fabrice, installés ici depuis 8 Ce couple de Toulousains est propriétaire d'une petite pension au milieu de la jungle.
– Ça peut rester tranquille pendant 2 ou 3 mois.
– Ça fait du bien de voir des gens qui ont réussi. C'est positif, et ça donne envie de faire comme eux, une activité ou une autre.
– Et vous dire que pour vous aussi, c'est possible. Que ce n'est pas impossible.
– Ouvrir un petit hôtel avec piscine sous les tropiques : le projet en fait fantasmer plus d'un. Sabrina et Fabrice voient d'ailleurs passer régulièrement dans leur pension des Français avec un projet d'expatriation.
– On reçoit pas mal de Français qui veulent partir. On s'est dit que c'était une famille de plus qui voulait partir. Sur beaucoup de gens qu'on reçoit et qui veulent partir, il n'y en a pas beaucoup qui font le pas. Pour leur cas, je savais qu'ils reviendraient. Déjà parce qu'ils avaient laissé un sac ici. La motivation était différente. Le discours aussi.
capture