logo Le moteur de recherche de la télé

Babar, les aventures de Badou

TFou


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 6h30 sur TF1

– Misérable villageois, comment oses-tu me dire ce que je dois faire ? En route !
– Najima ! Non !
– Papa ! Maman ! 'Najima ! Elle pleure.
– Mon enfant.
– On va ramener Najima !
– PAROLE DE NINJAS !
– Tu m'amènes un enfant ?
– Il n'y a pas de meilleur serviteur, grand-père. Il est adroit et malin.
– C'est ce que nous allons voir. Attrape ou tu iras au cachot ! Pas mal. Kitsune !
– Pitié, Votre Magnificence, laissez-moi une chance après tant d'années de bons et loyaux services.
– Silence ! Tu lui donneras la recette de thé aux 48 saveurs. Après cel, je ne veux plus te voir. C'est clair ?
– Oui, Votre Seigneurie.
– Shoko, avec moi ! On va renforcer la sécurité de la forteresse. Ils vont vouloir récupérer l'enfant.
– A vos ordres.
– Youhou!
– Non,non,non! Pas le riz Kochi Arrête tout de suite, je t'en prie ! Arrête ou Kitsune va se fâcher ! Propos incompréhensibles Ça suffit, maintenant ! Moi qui croyais que je n'avais aucune autorité. Najima rit. Je ne suis qu'un bon à rien !
– Je fais ça juste pour énerver Ashida. Il pensera que je suis maladroit et il me renverra !
– Te renvoyer ? Mais oui, bien sûr ! Au secours ! Maître ! Najima est trop maladroit. Il a tout cassé. Quel désordre ! Renvoyez-le chez lui et reprenez-moi à votre service.
– Crétin ! Tu es incapable de te faire respecter d'un enfant ? Shoko, calme-moi ce monstre et je m'occupe de Kitsune. Il va me transmettre sa recette de thé aux 48 saveurs.
– Samouraïs ou pas, on y va. D'après le maître, pour ne pas se faire repérer, il faut...
– Trouver le calme intérieur. Nia-nia-nia ! On n'en a pas besoin pour être furtifs.
– On n'arrivera jamais à rentrer dans la forteresse.
– Aïe ! Ouille ! Aïe !
– C'est Kitsune. Attrapez-le !
– N'aie pas peur, Kitsune. On veut te proposer un marché. Aide-nous à entrer chez Ashida pour libérer Najima et tu reprendras ton service.
– Je ne peux pas faire ça à Sa Seigneurie. Les ninjas...
– Tant pis, on va te transformer en grenouille.
– Non, pitié, pas en grenouille ! Je connais un passage secret pour rentrer. Par ici.
– Où peut être ce gamin ? T'es venu me sauver !