logo Le moteur de recherche de la télé

Crime dans les Alpilles


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– stationnaires.
– Je suis perdue. *-Effectuez *un demi-tour.
– Je vais appeler Jansac. *-Tournez à gauche.
– J'ai plus d'essence, super. Ah, le Glanum... Le Glanum. *-Vous êtes arrivé.
– Ah, voilà. Vous aviez une soirée ou...?
– Ça vous plaît pas ?
– Si, beaucoup.
– Ben, bonjour.
– Bonjour.
– C'est beau, ici.
– Ah, au camping ?
– Oui, aux "Romarins". C'est aux portes de Maussane. C'était pratique.
– A part ça, vous allez bien ?
– Oui, très bien. Et vous ?
– Sur un petit nuage.
capture
– Ah oui? Tant que ça ?
– Oui. Je vous raconterai.
– D'accord.
– Où est la victime ?
– Par là, venez. Voici Caroline Autiero, 30 ans. Une balle dans le crâne.
– Belle femme. Que faisait-elle ?
– Le mari, Laurent Autiero, un moulin à huile à Maussane.
– Non, elle faisait quoi ?
– Ah, d'accord. Elle faisait de la photo. Et il se trouve que son mari est négociant en huile d'olive, ça vous va ?
– Oui, ça va. Qui a retrouvé le corps ?
– Le gardien. Comment il s'appelle ?
– Mathias Vendroux. Il est interrogé là-bas.
– Merci. Onyva?
– Bonjour. Elisabeth Richard, vice-procureur de la République. On peut vous interroger ?
– Allez-y.
– Quand avez-vous retrouvé le corps ?
– Ce matin, je faisais le tour du site et je suis tombé sur Caroline.
– Vous la connaissiez bien ?
– C'était la femme de Laurent, je vais épouser sa fille, Maëlys.
– Moche.
– Elle venait souvent ici ?
– Elle adorait le Glanum, elle faisait des photos des ruines.
– Elle avait des ennemis ? Elle suscitait des jalousies ?
– Des ennemis, non. Des jalousies, peut-être. Elle était jolie, vivait avec un homme plus âgé, qui a de l'argent.
– Merci, monsieur.
– Vous êtes vraiment en beauté. Un homme sanglote.
– M. Autiero ? Elisabeth Richard, vice-procureur. Toutes mes condoléances. Je vous remercie.
– Quand vous êtes-vous rendu compte de la disparition de votre femme ?
– Je suis rentré de mon moulin, où j'ai travaillé tard. Vers 1h du matin. J'ai pas voulu la déranger, j'ai dormi dans la chambre d'amis. ce matin.
– Elle partait souvent faire des photos, seule ?
capture